Quelque 43 cas de contaminations au Covid-19 ont été détectés au sein de la Stib entre le 29 septembre et le 6 octobre, dont 29 cas concentrés sur les trois derniers jours de la semaine dernière.

Selon nos infos, 18 cas ont été enregistrés dans les services techniques, 13 dans le département bus, 9 dans le département trams et 3 cas dans d'autres services.

"Il n'y a toutefois pas de raison de paniquer lorsqu'on sait qu'il y a près de 10.000 employés au sein de l'entreprise", assure Cindy Arents, porte-parole de la Stib.

Un tas de mesures ont été prises en interne pour éviter une propagation du virus. "De manière générale, nous avons placé des affiches dans les dépôts et bureaux avec des avis également sur l'intranet afin de rappeler aux collaborateurs les bonnes pratiques à suivre, le respect des gestes barrières, se laver régulièrement les mains, porter le masque, etc.", poursuit Cindy Arents.

"Si un collaborateur ne se sent pas bien, il doit impérativement consulter son médecin traitant. Il doit ensuite se faire tester et si le résultat est positif, il faut prévenir la médecine du travail qui prendra les mesures en interne pour informer les membres du service concerné et pour demander un nettoyage supplémentaire de la zone où la personne a travaillé ces derniers jours", conclut-elle.