Depuis début 2007, les musiciens de rue doivent avoir une autorisation pour se produire dans les stations de métro bruxelloises. Afin de pouvoir obtenir ce permis, les candidats doivent se présenter à la Stib pour une audition. Actuellement, 46 musiciens disposent d’une telle licence, selon les informations que la députée bruxelloise Bianca Debaets (CD&V) a obtenues auprès de la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen).

Entre 2007 et 2019, 18 auditions ont été organisées par la Stib. Au total, 217 candidats y ont participé et 164 d'entre eux ont obtenu le feu vert pour pouvoir jouer de la musique dans les stations de métro bruxelloises. Les critères de sélection tiennent compte de l'état de l'instrument, de l'apparence du musicien, du style de musique, de la voix et de l'instrument, mais la sélection fait également en sorte de garantir une variété suffisante entre les différents styles et instruments.

"Les zones où les musiciens sont autorisés à jouer sont indiquées au sol avec une clé de sol", explique Bianca Debaets. "Ces endroits sont situés dans des ‘zones non-payantes’ et où il y a beaucoup de passage, mais aussi là où ils ne gênent ni les voyageurs ni l’accès aux espaces commerciaux. Au total, 110 clés de sol ont été posées et trois plages horaires sont prévues. Chaque musicien peut choisir deux places fixes, et il ou elle peut jouer à un autre endroit uniquement si le titulaire de la licence de l’endroit en question n'est pas présent."

27 infractions en 2019

Se produire ailleurs sur le réseau de la Stib - comme dans les rames de métro - est donc interdit, même s'il arrive régulièrement que certains ne respectent pas le règlement. "L'année dernière, 65 missions d'inspection ont eu lieu pour vérifier si les musiciens respectaient les règles", poursuit Bianca Debaets. "Au total, 27 PV ont été rédigés à l’encontre de musiciens non-accrédités. Mais la Stib invite également ses salariés, lorsqu'ils voient des personnes jouer sans autorisation, à leur demander de quitter la station."

Les stations de métro les plus courtisées par les musiciens de métro sont les stations de Schuman, Mérode, Montgomery, la Gare centrale, la Gare du Midi, Roodebeek, Louise et Arts-Loi.