S’il y a bien un endroit où la situation va poser problème ce mardi, jour de rentrée scolaire, c’est du côté du boulevard Sylvain Dupuis, l’une des portes d’entrée de la capitale située à Anderlecht.

Plusieurs témoignages de riverains et automobilistes nous sont parvenus ce lundi matin pour dénoncer des files interminables qui vont jusque sur le ring. “Ce lundi matin, vers 11h30, tout était à l’arrêt”, explique Laetitia. “La commune ferme totalement les yeux. Le réglage des feux n’est pas suffisant. Nous devons attendre la fin de la phase test prévue le 30 septembre. Mais que va-t-il se passer durant 30 jours ? Pourquoi ne pas revenir simplement à la situation de base, vu que la circulation se passait de manière totalement normale et que les cyclistes n’empruntent de toute façon pas la nouvelle piste bien trop dangereuse. Cette situation est invivable pour tous les riverains et commerçants de ce quartier.”

© DR

Gaëtan Van Goidsenhoven, député et chef de groupe de l'opposition MR au conseil communal d'Anderlecht partage cet avis. "Chronique d'un désastre annoncé. A la veille de la rentrée scolaire, les sorties du Ring sont bouchées depuis le milieu de la journée. Riverains, usagers et commerçants sont désespérés et ne comprennent pas pourquoi l'évidence du chaos annoncé ne puisse être pris en compte par la ministre de la Mobilité. Ils ne comprennent pas non plus le silence complice du collège anderlechtois."