Ce sont les larmes aux yeux et sous les applaudissements de ses voyageurs qu'Anne Van Belle a réalisé son dernier trajet à la Stib. Après 38 ans de bons et loyaux services, Anne a réalisé son dernier voyage le mois dernier, sur la ligne 82 qui relie Berchem au château de Drogenbos. "Ma ligne préférée car c'est celle qui comporte la plus grande diversité de nationalités", confie cette enthousiaste sexagénaire.

En presque 40 ans de carrière, Anne en a vu passer des usagers. A chaque trajet, elle diffusait des messages afin d'égayer leur journée. "Mon plus beau souvenir, c'est quand j'ai fait un message pour la Saint-Valentin en disant aux gens que je les aimais et que c'était important de témoigner de son affectation aux gens, aux amis ou aux personnes isolées. A ce moment-là, un jeune homme est venu pour me serrer dans ses bras. C'était un moment très touchant."

Ce qui va le plus lui manquer ? Le sourire des gens. "Quand la journée était morose, je leur donnais un peu de chaleur en leur souhaitant une bonne journée. Je leur disais qu'après la pluie vient le beau temps, je leur souhaitais un bon démarrage de semaine ou un bon weekend. C'est comme ça que j'ai pu tisser des liens forts avec la clientèle. Je leur disais que s'ils avaient un soucis, j'étais toujours disponible pour en parler avec eux."

A l'époque, Anne avait un contact direct avec sa clientèle puisqu'elle n'était pas isolée dans sa cabine comme c'est le cas aujourd'hui. Le contact avec les clients était donc facilité. Mais au regard de l'évolution, elle reconnaît que le métier est plus confortable aujourd'hui. "Avant, on n'avait pas le luxe d'avoir des sanitaires à chaque terminus et autant de confort dans la conduite. Le métier est donc plus facile aujourd'hui au niveau technique, mais le contact était plus aisé avec la clientèle à l'époque", poursuit Anne.

Désormais, Anne souhaite consacrer son temps à la peinture, et se remettre à la céramique, sans oublier de prendre soin de son chien.

Un message aux usagers et conducteurs ? "Quand on se lève le matin, regardez autour de vous et n'oubliez pas de dire bonjour et de sourire. Cela met de la chaleur dans le coeur de tout le monde."


Des commentaires dithyrambiques

Sur les réseaux sociaux, près de mille personnes ont tenu à remercier Anne pour sa gentillesse. "Merci pour vos petits messages au micro. Voyageur sur la ligne 82 vous étiez un rayon de soleil. Que les chauffeurs d’aujourd’hui prennent exemple. Bravo madame et bonne continuation", "Waw que d'émotion Anneke... Tu es vraiment une très belle personne intérieurement et extérieurement. Les personnes qui ont croisé ton chemin et qui dans le futur le croiseront encore ont eu beaucoup de chance tant par ton sourire, ta joie communicative, etc."