Les trottinettes électriques de Bird circulent dans le centre-ville de Bruxelles depuis plusieurs jours. Après Lime et Dott, la société américaine est le troisième service de trottinettes partagées dans la capitale. Les statistiques de Bruxelles Mobilité révèlent cependant une baisse du nombre de trajets avec ce moyen de transport, en raison des conditions météorologiques mais aussi des mesures de confinement.

Le cabinet de la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt et Bruxelles Mobilité rapportent que Bird a obtenu l'autorisation de proposer ses services à la fin du mois d'octobre. Le prestataire déploiera quelque 200 trottinettes. "On compte aujourd'hui environ 4.500 trottinettes partagées à Bruxelles, dont 50% sont détenues par Dott", précise Pieterjan Desmet, porte-parole de la ministre. "Ce nombre change régulièrement car les prestataires s'adaptent à la demande." 

Les trottinettes électriques partagées de Bird débarquent alors que l'utilisation de ce moyen de transport diminue. Les statistiques de Bruxelles Mobilité montrent qu'elle a même chuté en avril et mai, pendant le confinement, avant d'atteindre un sommet en août et début septembre. Depuis, le nombre de trajets en trottinettes électriques est à nouveau en forte diminution. "Il est toutefois trop tôt pour dire avec certitude que le déclin actuel est également dû au nouveau confinement", nuance Inge Paemen, porte-parole de Bruxelles Mobilité. "Il est particulièrement difficile de déterminer si les personnes ne se déplacent pas à cause du lockdown ou si elles choisissent plutôt un autre mode de transport en raison des conditions météorologiques."