Bruxelles Mobilité

La vitesse des e-scooters est bridée à la vitesse maximale autorisée de 45 km/h. Chaque scooter est par ailleurs équipé de deux casques.

La société néerlandaise felyx, qui propose des scooters électriques Sen partage, démarre ses activités à Bruxelles. La capitale belge est la première ville étrangère à accueillir les e-scooters verts de felyx. Après enregistrement, tout nouvel utilisateur bénéficiera jusqu'au 31 juillet de deux semaines gratuites afin de se familiariser avec le nouveau service de scooters partagés.

Pour utiliser felyx, les usagers ne doivent s'enregistrer qu'une seule fois avec leur permis de conduire. Ils peuvent ensuite rechercher le scooter le plus proche via l'application felyx Apple ou Android. Une fois le scooter réservé, l'utilisateur dispose d'un quart d'heure pour le prendre en service. Les frais de location s'élèvent à 26 cents par minute. L'utilisateur ne doit pas se soucier de l'entretien ou d'un emplacement de parking.

La zone de service de felyx s'étend sur 30 km². Dès ce 19 juin, les scooters électriques offrent à leurs premiers utilisateurs une solution flexible et rapide pour leurs trajets en ville. Les e-scooters peuvent être déposés partout dans la zone de service, aux endroits destinés à cet effet. La location peut être terminée une fois le scooter correctement garé. Lorsque le niveau de la batterie tombe en dessous de 20 %, l'e-scooter est retiré du service jusqu'à ce que la batterie soit remplacée. Les changements de batterie sont assurés par une équipe de service qui parcourt la ville.

"Je suis très fier que felyx puisse désormais contribuer à qualité de vie en ville à Bruxelles également. Nos scooters permettent de réduire les embouteillages et les émissions de CO2. Grâce à eux, nos clients peuvent aussi atteindre plus rapidement leur destination, en délaissant la voiture pour de courtes distances", explique Quinten Selhorst, CEO et cofondateur de l'entreprise. "Nous avons également choisi la capitale belge pour son caractère international. Les employés, les expatriés et les étudiants correspondent parfaitement à notre groupe cible. Nous espérons donc obtenir d'aussi bons résultats qu'aux Pays-Bas."

La conduite sous influence n'est pas tolérée et les utilisateurs peuvent recevoir par ailleurs une amende de 500 € si une conduite sous influence de l'alcool est constatée. L'utilisateur est exclu du service si le constat se répète.

La vitesse des e-scooters est bridée à la vitesse maximale autorisée de 45 km/h. Chaque scooter est par ailleurs équipé de deux casques. Enfin, les scooters sont désactivés durant la nuit, entre 1h00 et 6h00.