La délégation de la gestion et du contrôle du stationnement à l'agence régionale Parking.brussels se déroule dans la douleur. Après un report des contrôles d'un mois, la commune de Berchem-Sainte-Agathe déplore toujours des problèmes dans l'information aux habitants.

"Nous avons exigé que Parking.brussels informe au plus vite, de manière plus claire, simplifie les démarches administratives et documents demandés. Mais surtout réduise les délais de traitement des différentes demandes et apporte une réponse rapide aux mails envoyés", rappelle le bourgmestre Christian Lamouline (CDH).

"Pour le début des contrôles de ce mois de juin et au vu du retard pris par Parking.brussels, les personnes qui ont introduit leur demande, dans les délais, et qui n’ont toujours pas reçu de confirmation que leur véhicule est bien enregistré, ne doivent pas être verbalisées. Si cela devait être le cas, une réclamation devra être faite", explique ainsi la commune, qui annonce un doublement des permanences aux guichets pour le mois de juin les lundis et jeudis (14h à 18h45 à la salle des fêtes au 33 avenue du Roi Albert).

De même, l’obtention des cartes visiteur a été simplifiée : dorénavant, il ne faut plus fournir les papiers privés des personnes voulant rendre visite aux habitants. Ce sont nos habitants qui feront les démarches pour leurs visiteurs.

Il est conseillé de prendre rendez-vous via le numéro de téléphone 0490 47 71 88 (joignable du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30).

Pour mémoire, la commune et Parking.brussels ont ont élargi à partir du mois de mai la zone bleue réglementaire à l’ensemble des rues de Berchem-Sainte-Agathe et étendu son contrôle en soirée, passant de 18h à 21h. Pour pallier le retard et le manque d’information au citoyen, une campagne supplémentaire d’information et une suspension des émissions de redevance ont été prévues pour le mois de mai et le report des contrôles pour le mois de juin. Mais, "au grand regret des autorités communales comme pour beaucoup d’habitants, Parking.brussels éprouve malgré tout plusieurs difficultés à pouvoir informer correctement le public et faire face à l’augmentation des demandes des Berchemois, notamment pour obtenir des autorisations de stationnement pour les quartiers nouvellement réglementés."