Ces personnes bénéficieront désormais de 500 minutes pour assurer leurs déplacements jusqu’au 5 avril.

Afin de contribuer à l’effort collectif, la société bruxelloise Billy met gratuitement ses vélos électriques partagés à disposition des employés de supermarchés, des facteurs, des policiers, des ambulanciers et autres professions indispensables au bon fonctionnement de la ville.

En cette période de lutte contre le Covid 19, Billy Bike avait pris la décision, au lendemain de l’annonce de confinement, de continuer à mettre ses vélos à disposition dans les rues de Bruxelles tout en offrant la gratuité de son service au personnel médical et paramédical jusqu’à la fin du confinement prévu pour le 5 avril.

Suite aux nombreuses demandes, Billy Bike a décidé d’étendre son action aux pompiers, ambulanciers, policiers, facteurs, pharmaciens, ainsi qu’aux employés des supermarchés, de la STIB et de Bruxelles Propreté. Ces personnes bénéficieront désormais de 500 minutes pour assurer leurs déplacements jusqu’au 5 avril.

“Nous avons reçu des centaines de messages de soutien et de remerciement, mais aussi des demandes de la part d’employés d’autres secteurs qui eux aussi contribuent au jour le jour à passer outre cette crise sanitaire. C’est pourquoi, nous avons décidé d’étendre notre action”, explique Pierre de Schaetzen, CEO de Billy. “Nous insistons par ailleurs sur la nécessité de limiter un maximum les déplacements pour le bien de tous. Le confinement est le plus important mais si nos vélos peuvent permettre les déplacements indispensables tout en respectant les consignes de distanciation sociale alors nous sommes ravis de les mettre à disposition.”

Afin de bénéficier de cette action, il suffit de fournir par email (team@billy.bike ) ou par message Facebook une attestation de son employeur (ou à défaut une entête de contrat ou de fiche de paie) afin que la startup bruxelloise puisse créditer le compte des utilisateurs. Ceux qui n’ont pas encore de compte Billy doivent simplement télécharger l’application et s’y inscrire avant d’introduire la demande.