Bientôt le printemps... Les journées se rallongent, les fleurs sortent de terre et le bitume se refait une beauté. Bruxelles Mobilité programme ses travaux d'entretien pour les prochains mois car "comme à chaque printemps les températures plus clémentes permettent d'asphalter "à chaud" de grands tronçons", annonce Bruxelles Mobilité.

L'objectif est de traquer les nids-de-poule apparus pendant l'hiver "mais surtout de rénover de grandes surfaces de voirie de manière préventive", souligne Bruxelles Mobilité.

"Cette année, Bruxelles investira au moins 8 millions dans l'asphaltage de nos voiries, indique Elke Van den Brandt (Groen), ministre de la mobilité et des travaux publics de la Région bruxelloise. C'est indispensable car de la qualité des routes dépend le confort mais aussi la sécurité de tous les usagers. De plus, un bon asphalte permet d'augmenter l'absorption des bruits du trafic, ce qui contribue à offrir plus de calme et de qualité de vie aux Bruxelloises et Bruxellois."

Le premier goudronnage de cette année aura lieu tout le week-end du 20 mars, soit le premier week-end de printemps, à Uccle sur l'avenue Brugmann à partir de 20h le vendredi 19 mars jusqu'à 6h le lundi 22.

D'autres chantiers suivront les autres week-ends de printemps. Du vendredi 26 mars 20h au lundi 29 mars, les travaux d'asphaltage concerneront le boulevard du Souverain qui traverse les communes de Watermael-Boitsfort, Auderghem et Woluwé-Saint-Pierre.

Le week-end du 3 avril, cela sera à Anderlecht sur le boulevard Paepsem, le week-end du 10 avril vcela sera au tour de la chaussée Zellik à Berchem-Sainte-Agathe et enfin le week-end du 8 mai à Forest sur le boulevard Van Haelen.

Le planning se poursuivra jusqu'à l'automne avec notamment des interventions avenue des Arts, boulevard du Régent, chaussée de Wavre, chaussée de Mons...

Notre objectif est de planifier un maximum de grands travaux d'asphaltage pour refaire des tronçons entiers de voirie plutôt que de travailler de manière ponctuelle pour des petites réparations, explique Dimitri Strobbe, directeur "entretien'" à Bruxelles Mobilité. Nous disposons d'une cartographie claire de notre réseau qui nous permet de jeter les bases d'un planning pluriannuel".

Bruxelles Mobilité précise également que l'asphalte utilisé permet d'absorber au maximum les bruits du trafic tout en présentant de bonnes qualités d'adhérence, de résistance et d'esthétique.