Le conseil communal d'Uccle a adopté à l'unanimité une motion tenant de feuille de route pour les futures négociations avec la Ville de Bruxelles et la Région bruxelloise au sujet du devenir du Bois de la Cambre sur le plan de la mobilité. L'opposition DéFI, PS, et Uccle en avant a voté avec la majorité MR-Ecolo-cdH.

Depuis la fin du mois dernier, le Bois de la Cambre est rouvert partiellement à la circulation automobile dans sa partie nord, du lundi au samedi. Durant ces journées, il reste fermé dans la zone sud, entourant le lac, qui reste réservée aux activités récréatives. Le dimanche, la circulation y est interdite partout hormis dans deux espaces dédiés au stationnement.

L'accord conclu entre la Ville de Bruxelles, la commune d'Uccle et la Région a également fixé un cadre à peaufiner pour la rentrée, en septembre.

C'est dans ce contexte que le conseil communal d'Uccle a posé un certain nombre de balises en vue de la première réunion prévue le 8 juillet prochain.

Il y demande notamment que la solution qui se dégagera ménage "un équilibre entre les impératifs de mobilité et la volonté d'offrir un espace vert et de détente apaisé et qu'elle fasse l'objet d'une large communication à l'attention des habitants de la Région".

Les conseillers ucclois veulent également que le dispositif retenu, et à évaluer au bout de six mois, soulage le trafic automobile dans le sud d'Uccle, en particulier la chaussée de la Hulpe et la drève de Lorraine par l'ouverture, par exemple, du tronçon Lorraine-Avenue de Boistfort-Avenue du Brésil-Roosevelt tel que prévu dans Good Move, tout en offrant une véritable liaison cyclable confortable, large et sécurisée du Nord (Louise) au Sud (Chaussée de la Hulpe) et vice-versa, mais aussi Ouest-Est (Uccle-ULB). Le tout doit préserver un site propre pour le bus 41.

Autres souhaits: dégager une bande de circulation automobile supplémentaire sur quelques dizaines de mètres à hauteur de l'hippodrome de Boitsfort afin de désengorger cette artère et réaménager les accès De Fré et Churchill de manière plus confortable pour les cyclistes.

On relèvera encore la sollicitation d'une évaluation des incidences de l'impact de la fermeture du Bois de la Cambre en termes de report de trafic dans les rues avoisinantes et de qualité de l'air tant aux abords du Bois que dans le Bois lui-même.

Les Ucclois réitèrent enfin leur souhait de voir le Bois de la Cambre pris en charge par la Région.