Le conseil communal d’Uccle se prononcera ce jeudi soir sur les recours de la commune d’Uccle dans le dossier de la fermeture du Bois de la Cambre.
 
Marc Cools, chef de groupe de Uccle En Avant, et Eric Sax, conseiller libéral indépendant, prennent position ensemble dans le dossier et soutiendrons ces recours. "Les mesures excessives de restriction de la circulation dans le Bois de la Cambre décidées par la Ville de Bruxelles sont causes d’embouteillages et de pollution. Le plan de circulation actuellement testé par la Ville est contraire à la motion votée unanimement par le Conseil communal d’Uccle le 25 juin dernier", expliquent les deux anciens échevins. "Nous trouvons incompréhensible qu’une des propositions, a minima, de cette motion, à savoir un accès de la circulation au Bois à partir de la Drève de Lorraine n’ait même pas été retenue !"
Pour mémoire, le jeudi 17 septembre, le collège ucclois a voté en faveur d'une action en justice afin que la Ville de Bruxelles revoit sa copie dans le plan de circulation du Bois de la Cambre, où le trafic se concentre sur l'avenue de Diane depuis le 1er septembre. Sur les neufs membres du collège, seuls les quatre élus Ecolo s'y sont opposés, préférant attendre la fin de la phase test avant d'intenter une quelconque action en justice.