Les passants ont sans doute remarqué : les haies de la place du Trône ont désormais disparu. Une mesure prise dans le cadre du réaménagement de cette place connue entre autres pour sa statue (controversée) de Léopold II et l’entrée royale désormais condamnée entourée par deux lions.

"Ces haies étaient en soi des monuments. Elles mesuraient au moins un mètre et étaient magnifiquement entretenues. Mais elles cachaient l’espace et bloquaient l’accès aux pelouses. Notons qu’elles ne sont pas d’origine", détaille Michel Van Roye, secrétaire général du Quartier des Arts et par ailleurs ancien échevin écologiste de la Ville de Bruxelles de 1988 à 2000.

L’association Quartier des Arts a envisagé un réaménagement de la place (voir photo), qui a depuis lors été légèrement modifié et est désormais mis en œuvre par Bruxelles Environnement (pour les espaces verts) et la Ville de Bruxelles (pour les trottoirs et les voiries).

© Marie Russillo

"Cette place est actuellement inexistante. On veut en faire un espace ouvert, qui permettrait aussi d’avoir une belle vue vers le Palais des académies."

Une zone à 20 km/h

Le projet prévoit de rendre la place pleinement accessible. Les pelouses, dans lesquelles on pourra se prélasser, seront remises au même niveau que la route. Les trottoirs et les voiries seront également renouvelés. Du mobilier urbain et des bancs vont aussi être installés. De quoi permettre aux Bruxellois et aux touristes de se détendre dans l’herbe juste à côté du palais.

Aucun accès à la place ne devrait être supprimé. Cependant, la petite ruelle, située contre les grilles de l’entrée, devrait devenir un "espace partagé" limité à 20 km/h.