La Ville accorde 800 euros par mois aux échevins qui renoncent à leur voiture de fonction. 

La Ville de Bruxelles dispose d'un budget mobilité. L'objectif : permettre aux sept échevins de la commune ayant renoncé à leur voiture de fonction de se déplacer autrement à Bruxelles, annonce La Capitale. En interne, le montant prévu ne fait cependant pas l'unanimité. Et pour cause, chaque édile a droit à 800 euros alors qu'ils disposent déjà d'un abonnement Stib gratuit. 

"Il s'agit d'un budget maximum et tout ne sera pas dépensé. Le montant est identique au coût que représente chacune des voitures de fonction en leasing allouée à nos collègues", indique le premier échevin Benoît Hellings (Ecolo) qui ajoute que les échevins Ecolos ne garderont pas le surplus pour augmenter leur salaire.

En vigueur depuis deux mois, le système est géré par la société Modalizy. Un marché sera lancé pour cinq ans à partir de 2020. Les échevins concernés sont les Ecolo-Groen Benoît Hellings, Zoubida Jellab, Arnaud Pinxteren et Bart Dhont ainsi que Delphine Houba (PS), Ans Persoons (sp.a) et Fabian Maingain (DéFi).