Le budget ordinaire 2021 de la police de Bruxelles-Ixelles s'élève à 258,7 millions d'euros, soit 24 millions de plus qu'en 2020, a annoncé jeudi la zone de police. Il sera entre autres consacré à l'acquisition de 231 bodycams, qui seront mises en fonction en avril, et à dispenser des formations visant à améliorer les relations avec la population.

Malgré une année 2020 ébranlée par la crise sanitaire, la police est heureuse d'annoncer que son budget reste à l'équilibre. Considérant l'augmentation significative des rébellions et agressions à l'encontre de fonctionnaires de police d'une part et des accusations de violence policière d'autre part, la police estime que la dégradation de la relation police-population est un autre phénomène marquant de 2020 auquel elle a voulu réagir. Pour ce faire, elle a développé une nouvelle politique de recrutement, a déployé un panel de formations et a misé sur les bodycams pour garantir la véracité des faits. 

La police de Bruxelles-Ixelles compte 2.650 membres, mais manque encore de personnel, surtout au niveau des inspecteurs. Pour le recrutement de ces derniers, la procédure réalisée par la police fédérale a été raccourcie et l'organisation de la commission de sélection des candidats ayant réussi toutes les épreuves de sélection a été confiée aux différentes zones de police. Ce dernier changement vise à permettre aux zones de recruter les profils correspondants le plus à leurs besoins. Il revient cependant aux candidats de la réserve de recrutement de choisir leurs zones d'affectation. 

La police de Bruxelles-Ixelles recherche en priorité des personnes originaires de la région bruxelloise et polyvalentes, pour avoir des policiers autant à l'aise en intervention, qu'en maintien de l'ordre ou dans une relation de police de proximité. Le site internet Jobs@Polbru présente ses emplois vacants pour les fonctions opérationnelles comme civiles.