Les travaux de construction de la ligne 3 du métro passeront à une vitesse supérieur à partir du 7 septembre. Un chantier très lourd qui aura un impact sur la qualité de vie des riverains ainsi que sur l'attractivité économique des commerçants du quartier.

Afin de soulager ces commerçants et de rendre le quartier un temps soit peu attractif en dépit des travaux, le Stalingrad Village a été inauguré ce mercredi matin. L'installation de sept pavillons colorés a commencé en mai sur l'avenue du Stalingrad, entre la rue Roger van der Weyden et la place Rouppe. Sept commerçants installés dans le Palais du Midi et qui ne seront donc plus accessibles durant les travaux ont été domiciliés dans ces conteneurs joliment aménagés pour environ deux ans et demi, soit le temps nécessaire aux travaux de construction de la nouvelle station de métro et des tunnels de raccordement de la future ligne 3.

© DEMOULIN BERNARD

Parmi les commerces qui ont déménagé, on compte deux établissements horeca, deux agences de voyage, un magasin de bricolage, un magasin de sport et un magasin d'électroménager. L'occupation de ces espaces est gratuite pour les commerçants concernés. Les frais sont à la charge de la Stib. De son côté, la Ville suspend pendant trois ans le paiement du loyer pour les commerçants qui restent dans le palais du Midi.

© DEMOULIN BERNARD

Un nouveau rond-point sur la petite Ceinture

Les travaux préparatoires sont terminés et la construction de la nouvelle station de métro Toots Thielemans peut commencer. Mais avant que le chantier puisse débuter, la zone doit être aménagée de manière à ce que tous les usagers de la route puissent se déplacer en toute sécurité pendant les travaux.

A partir de lundi prochain, d'importants travaux seront effectués pour réaménager les pistes cyclables et sécuriser les cheminements piétons autour du chantier. Afin d'assurer la fluidité du trafic, le carrefour entre l'avenue de Stalingrad et la petite Ceinture sera converti en un grand rond-point, régulé par un nouveau système de feux tricolores. Cela permettra de travailler au milieu de ce carrefour sans interrompre le trafic, ni modifier constamment la circulation en fonction de l'évolution du chantier.

Le marché du Midi sera légèrement déplace, mais pourra avoir lieu pendant les vacances.

Le 19 octobre, une fois le rond-point mis en place, les travaux pour la construction de la station Toots Thielemans commenceront. Pour la construction des 650 mètres de nouvelles infrastructures, 500 000 tonnes de terre seront excavées, soit quasi le volume de la butte du Lion de Waterloo. A sa place, on y trouvera 120 000 mètres cubes de béton et 15 000 tonnes d'acier, soit la moitié de la tour Eiffel.

La réalisation de la station Toots Thielemans contribuera à convertir la ligne de pré-métro existante entre la gare du Nord et Albert en un métro à part entière, augmentant significativement la capacité de cet important axe de mobilité en augmentant le confort des voyageurs. Pour rappel, la nouvelle ligne de métro 3 reliera, dans un premier temps, Albert à la gare du Nord, avant de s'étendre jusque Bordet.

"Qui va réparer les fissures ?"

Ce projet a été maintes fois critiqué par les habitants du quartier. En marge de l'inauguration du village réalisée en grande pompe ce mercredi matin, en présence des autorités politiques, certains riverains ne décolèrent pas. C'est le cas de Samira, commerçante et propriétaire dans le quartier, qui craint une perte de valeur sur le marché immobilier. "Les gens risquent de déserter le quartier. On sait très bien que cela va avoir un impact sur la qualité de vie et sur nos maisons, avec des risques de fissures. J'ai très très peur. Ils peuvent nous rassurer de toutes les manières, je sais très bien ce qu'engendre la construction d'un métro, que ce soit au niveau du sommeil, de la qualité de vie, de l'attractivité économique. Le Stalingrad Village ? Ce projet a été réalisé pour mieux faire passer la pilule. On verra avec le temps si cela permet de limiter les dégâts, mais je suis sceptique", conclut Samira.