Véritable colonne vertébrale du Nord de Bruxelles, la chaussée de Haecht va faire l’objet de plusieurs rénovations dans les prochaines années. Une enquête publique est en cours jusqu’au 6 octobre pour le tronçon entre la rue L’Olivier et l’arrêt de tram Robiano (commune de Schaerbeek).

© D.R.

La Stib veut renouveler les voies et remettre les quais aux normes. Des travaux qui vont également impliquer un réaménagement de l’espace public et une réorganisation de la circulation.

"La chaussée de Haecht nécessite un renouvellement des voies de tram sur toute sa longueur. Au vu de l’impossibilité d’effectuer les travaux en une seule fois, nous avons découpé le projet en plusieurs phases et secteurs d’études. Le tronçon de la chaussée de Haecht, le plus urgent, et qui fait l’objet de notre demande de permis, se situe entre la place de la Reine et l’avenue Rogier (plus précisément entre le numéro 132 et 199 de la chaussée de Haecht). Le dernier renouvellement avait été exécuté en 2004, les rails arrivent donc à leur état d’usure maximale", indique la demande de permis. Le renouvellement des voies est prévu pour cette année 2021.

Suppression de 24 places de stationnement

L’arrêt du tram Robiano sera donc entièrement réaménagé, afin de permettre aux bus et les trams d’accoster et de disposer d’un meilleur accès pour les PMR.

Le projet prévoit également le remplacement des emplacements de stationnement de la chaussée de Haecht par des arceaux pour vélos et des plantations. Au total : 24 places de parking seront supprimées. Après la rénovation, la circulation de ce tronçon à partir de Rogier en direction du centre-ville sera interdite.

Le "tronçon Robiano" ne sera pas l’unique partie de la chaussée à faire l’objet d’une rénovation dans un futur proche. Le renouvellement des voies du côté de l’arrêt Pogge est prévu pour 2022, tout comme le tronçon entre Pogge et l’arrêt Église Saint-Servais. Les travaux sur l’avenue Rogier sont quant à eux prévus pour 2024.