Premier distributeur de voitures en Belgique, la société D’Ieteren est pour beaucoup synonyme de Volkswagen, Audi, Seat, Škoda, Porsche… mais l’entreprise belge sera bientôt, à la surprise générale, également active sur le marché du vélo !

Le complexe de la rue du Mail (à Ixelles) accueillera dans un futur proche les équipes chargées de la mobilité cyclable… et également un magasin de vélos ! "On veut développer un vrai réseau de vente et d’après-vente dans le domaine du vélo. On va occuper les espaces actuellement libres du bâtiment", explique le porte-parole de la société Jean-Marc Ponteville, confirmant ainsi une information initialement publiée sur le média spécialisé Auto55.

© GUILLAUME JC

"D’Ieteren a plus de 200 ans, et a commencé avec des roues de carrosses. On est dans une évolution permanente. L’idée est d’agrandir notre portefeuille de moyens de mobilité et de poursuivre dans le développement de la multimodalité, comme on a fait avec Poppy (ndlr : service de partage de véhicules) et Skipr (ndlr application de mobilité pour entreprises)."

Actuellement encore aucune date n’est communiquée pour l’ouverture du magasin de vélos dans le complexe ixellois. Mais pour la société, "le plus tôt est le mieux".

Des syndicats circonspects

Le siège d’Ixelles est en profonde mutation. D’importants travaux ont lieu actuellement et les importateurs qui s’y trouvaient ont été déménagés sur le site de Kortenberg (entre Zaventem et Louvain).

Du côté des syndicats, on se montre plutôt circonspects face cette annonce "apprise dans la presse" et les éventuelles conséquences sur l’emploi de cette conquête du marché cyclable. "Ça nous surprend un petit peu. On est dans l’inconnu", nous confie la FGTB. "Ce point sera abordé lors des prochaines réunions. Si D’Ieteren veut développer d’autres approches, nous sommes favorables, mais cela doit se faire avec les travailleurs et pas au détriment des travailleurs", avertit Corinne Martin de la CSC.

Rappelons que le climat est actuellement on ne peut plus tendu chez D’Ieteren. L’entreprise automobile a annoncé son intention de fermer le 31 décembre le D’Ieteren Center Mail à Ixelles (indépendamment des projets liés au développement du marché du vélo) ainsi que la carrosserie Wondercar à Drogenbos. Ce qui pourrait impacter 103 emplois. Des discussions sont en cours dans le cadre de la loi Renault. Un conseil d’entreprise extraordinaire aura lieu ce mercredi.