Bruxelles Mobilité L’inspection régionale estime que les travaux aux futurs arrêts de bus de l'avenue Coghen, à Uccle, doivent être soumis à permis d’urbanisme, ce que dément la Stib.

Outre les soucis pratiques redoutés par les riverains avec le passage du bus 37 par l’avenue Coghen, ceux-ci contestent également l’aspect juridique du dossier. Selon eux, aucune demande de permis d’urbanisme n’a été introduite par la Stib pour la réalisation des arrêts de bus. Cette demande de permis permettrait de procéder à une étude d’incidence, indispensable selon les riverains vu la configuration des lieux. "Il faut savoir que le bas de l’avenue Coghen a été construit sur une carrière de sable, et le fait de faire passer 150 bus sur ce sol n’est pas idéal pour la stabilité", explique une riveraine.