Le projet de réaménagement de la place Sainctelette, entre l'avenue du Port et la place de l'Yser est soumis à l'avis des Bruxellois depuis ce lundi.

Cet égout à voitures, véritable frontière entre l'est et l'ouest de Bruxellois devrait radicalement changer de visage si le projet dessiné par l'agence TER aboutit. Concrètement, le projet propose l'aménagement d'une place en lieu et place des deux ponts routiers. "Cette place-pont sera construite en repensant l’espace du boulevard, en augmentant la qualité et les emprises des ponts. Les piéton(ne)s et les cyclistes bénéficieront de zones de circulation plus importantes. L’objectif est d’offrir aux habitants de nouveaux espaces publics, propices à de nouvelles pratiques : promenades, jeux pour enfants, food truck, etc."

© SAIDA POUR AGENCE TER

Cette zone est un carrefour clé de la ville, argue le maître d'oeuvre Bruxelles-Mobilité. "Elle est traversée par l'axe reliant le Botanique à la Basilique. Elle incarne aussi la frontière entre le quartier Maritime, le Quartier Nord et le centre-ville. Il s’agit également d’un nœud de circulation. On y trouve tous les moyens de transport : trams, métros, voitures, vélos, piétons et bateaux. La zone Sainctelette est aujourd’hui saturée et dangereuse."

Ceci aura un impact sur la circulation automobile. Bruxelles-Mobilité souhaite élargir les trottoirs, simplifier les carrefours, aménager des pistes cyclables des deux côtés du boulevard, etc. L’ambition principale du projet est de mieux répartir l’espace entre les différents usager(e)s : piéton(ne)s, cyclistes transports publics et automobilistes en diminuant la place accordée actuellement à l’automobile. "L'enjeu est d'y améliorer la sécurité routière. Actuellement Sainctelette est un carrefour très accidentogène. Il n’est pas évident de s’y déplacer à pied, à vélo ou en voiture."

© SAIDA POUR AGENCE TER

Enfin, deux grandes promenades piétonnes et cyclistes seront aménagées. Elles permettront de relier les deux berges : au sud dans la continuité des promenades plantées historiques du centre-ville et au nord, afin de relier le parc Maximilien, le Musée Kanal, le Kaai Theater et le Parc Beco.