La Stib a procédé, ce vendredi 12 mars au licenciement pour faute grave de onze agents multimodaux chargés de l’accompagnement des clients dans les stations et sur le réseau de surface. "Ces agents ont rompu la confiance qui les lie à leur employeur en contournant sciemment et systématiquement le système de pointage de l’entreprise afin de ne pas effectuer leur travail", annonce la Stib dans un communiqué.

Suite aux informations parues dans la presse, la Stib a mené une enquête interne approfondie sur les faits présumés. Il en ressort que onze agents multimodaux ont contourné de manière répétée le système de pointage de l’entreprise afin de faire croire qu’ils étaient présents à leur poste.

Divers procédés ont été utilisés, explique encore la Stib : pointage par l’agent qui une fois son pointage effectué, ne se rend pas à son poste de travail ; tiers (subordonné ou collègue) qui pointe à la place de l’agent avec le badge de celui-ci. Dans aucun de ces cas, l’utilisation d’un faux badge copié n’a été mise à jour.

La Stib rappelle avoir porté plainte auprès d’un juge d’instruction. L’enquête judiciaire devra approfondir ce point.

Des managers parmi les fraudeurs

Tous les membres du personnel concernés par cette fraude font partie du service des agents multimodaux de la Service Unit Field Support. "Après vérifications et recoupements informatiques, aucun fait similaire n’a été établi dans d’autres départements de l’entreprise à ce jour", poursuit la Stib. "La tâche des agents multimodaux est d’accompagner les clients sur le réseau, de les aider et les renseigner sur leur trajet. Leur mission consiste également à vérifier le fonctionnement des installations et à signaler les incidents éventuels. En cas d’évènements ou perturbations sur le réseau, les agents multimodaux sont appelés à gérer les flux. Les tâches des AMM leur imposent de nombreux déplacements sur le réseau. Un contrôle sur le terrain est assuré par les managers de zone et les managers de proximité. Des outils de reporting et de communication à distance sont également mis en place. Cependant, la relation entre l’employeur et l’employé se base aussi sur la confiance, le respect des valeurs de la Stib."