Première gare belge, Bruxelles-Midi se profile comme "la" gare internationale de la capitale. Un lieu donc éminemment stratégique dans le cadre de l’accueil des réfugiés de guerre. Ce mardi, la SNCB vient de mettre en place son "local de premier accueil" pour les Ukrainiens.

"Le local est situé galerie Horta et une permanence de la Croix-Rouge y est effectuée. C’est une façon pour la SNCB d’exprimer sa solidarité envers les personnes qui fuient la guerre", nous indique la porte-parole de la société ferroviaire.

Selon nos confrères de BX1, les réfugiés qui se rendent au centre de la gare ont également la possibilité d’accéder à une navette les emmenant au Palais 8 du Heysel, où un dispositif d’enregistrement a été mis en place.