Le bureau d’étude Gijs Van Vaerenbergh a été sélectionné pour son attention particulière accordée à l’intégration des passerelles dans l’espace public attenant.

Lancé en 2017 par Bruxelles Mobilité, le marché de conception de passerelles pour piétons et cyclistes sous les ponts Van Praet, Jules de Trooz et Sainctelette, le long du canal, a été définitivement attribué en juin au bureau d'étude louvaniste Gijs Van Vaerenbergh. LA procédure juridique est aujourd'hui entièrement finalisée. L’équipe de conception, composée aussi de Util Struktuurstudies, LandInZicht, Buro Move et ARA, a été sélectionnée pour l’accent mis sur l’intégration des liaisons piétonnes et cyclistes dans l’espace public environnant.

La piste cyclable le long du canal est l'une des plus fréquentée de la capitale. Ces trois nouvelles passerelles permettront ainsi à des milliers de cyclistes de se déplacer plus rapidement et dans de meilleurs conditions de sécurité en ville.

L’équipe de conception sélectionnée a opté pour un abaissement et élargissement progressif des quais au niveau des trois ponts. Ainsi, l’espace public le long du canal forme une descente et créé un passage facile sous les ponts existants. En travaillant avec plusieurs plans inclinés, il est possible d’intégrer naturellement ces passerelles dans l’espace public attenant.

"Les passerelles le long du canal sont un bel exemple de la manière dont nous planifions le Bruxelles de demain. Nous réservons une place importante pour les piétons et les cyclistes et assurons une intégration parfaite de ces liaisons dans l’espace public environnant", avance Pascal Smet (one.brussels), secrétaire d’Etat à l’Urbanisme.

"Je suis vraiment contente que ce projet soit maintenant lancé. C’est un axe essentiel du réseau régional cyclable express et du réseau cyclable européen. Grâce à ces trois nouvelles liaisons sur le canal, des milliers de cyclistes pourront parcourir la ville plus rapidement et en toute sécurité", ajoute la ministre de la Mobilité et des Travaux publics Elke Van den Brandt (Groen). 

Le projet sélectionné applique les principes du plan de qualité de l’image pour l’ensemble de la zone du canal. Les matériaux et mobiliers urbains utilisés contribueront aussi à l’intégration des passerelles dans leur environnement ainsi qu’à la cohérence visuelle le long du canal. Outre l’aspect esthétique et le confort des piétons et cyclistes, le projet tient également compte du sentiment de sécurité des usagers, notamment grâce à une conception ouverte et à un éclairage adéquat.

Ces trois projets sont estimés à un coût total de cinq millions d’euros environ (hors TVA), dont un tiers sera financé par le Fonds FEDER (Fonds européen pour le développement régional). Le bureau d’étude finalisera ces projets pour introduire une demande de permis d’urbanisme dans les meilleurs délais.