Les klaxons font, au grand dam des riverains, partie intégrante de l’ambiance sonore habituelle de Meiser. Mais il y avait ce lundi matin encore davantage de tintamarre sur le titanesque giratoire schaerbeekois. En cause : le nouvel aménagement, qui suscite surprises, hésitations et erreurs. Bref, l’habituelle maladie de jeunesse de tout changement routier.


Selon le cabinet de la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen), ces aménagements ont pour objectif d’"améliorer la Zaca (NDLR, zone à concentration d’accidents), pour résoudre les accidents qui ont lieu avec des piétons qui traversent la traversée piétonne. Ils peuvent maintenant traverser de manière plus sécurisée."

Une nouvelle ligne blanche "continue" (donc légalement infranchissable) vient d’être tracée du côté de l’entrée de l’avenue Rogier et de la chaussée de Louvain. Les automobilistes circulant sur le rond-point doivent donc marquer plus tôt leur intention d’emprunter la chaussée de Louvain en se mettant à l’avance sur la bande extérieure. En d’autres termes, il n’est plus possible de traverser les différentes bandes au dernier moment pour sortir dans la chaussée de Louvain.

© Ro.Ma.

© Ro.Ma.

© Ro.Ma.

Le passage pour piétons sécurisé

La traversée piétonne de la chaussée de Louvain a également été sécurisée. Plusieurs blocs de béton ont été installés au milieu du passage et le nombre de bandes a été réduit. De même, des blocs séparent désormais les deux bandes de circulation de cette artère sur le tronçon juste avant le rond-point.

© Ro.Ma.

© Ro.Ma.

© Ro.Ma.

"On diminue très fortement la traversée piétonne, on la protège au milieu en réduisant le nombre de bandes à l'endroit de la traversée", indique le ministère régional de la Mobilité.

Outre ces mesures temporaires, rappelons que le visage de Meiser est appelé à changer dans les années à venir avec un réaménagement définitif. Les autorités régionales envisagent notamment de faire passer la ligne 7 sous le rond-point, avec une station souterraine à l’instar de celles situées en amont sur le boulevard (Diamant, Georges Henri, Montgomery). Il n’est en revanche pas prévu d’enfouir les lignes 25 et 62.