Bruxelles Mobilité Ce nouveau terrain d’entraînement est situé à Haren, sur le site de la Maison de la Sécurité Routière.

À l’occasion de la troisième journée bruxelloise du motard, un nouveau terrain d’exercice pour les candidats au permis de conduire moto a été inauguré, ce dimanche matin, par la secrétaire d’État bruxelloise à la Sécurité routière Bianca Debaets (CD&V) et par Karin Genoe, administratrice-déléguée de l’institut Vias.

Ce terrain vient pallier un manque qui avait été mis en exergue par des associations de motards et par la Fédération des auto-écoles. Ce nouveau terrain d’entraînement est situé à Haren, sur le site de la Maison de la Sécurité Routière (Vias), et il compte une superficie de 3 500 mètres carrés.

Le terrain inauguré à Haren
Le terrain inauguré à Haren © DR

"Auparavant, les candidats motards pouvaient s’exercer sur le parking d’Euroveiling à Neder-Over-Heembeek mais ce terrain n’est plus disponible aujourd’hui. De plus, depuis l’année dernière, le centre d’examen de Schaerbeek ne dispose plus de terrain d’exercices pratiques. Compte tenu de ces lacunes, nous avons mené différentes concertations afin de trouver une solution au plus vite. Et nous sommes heureux d’avoir pu inaugurer un terrain qui permettra à de très nombreux Bruxellois de s’entraîner dans d’excellentes conditions. Je tiens à remercier Vias pour son implication à ce niveau", a précisé Bianca Debaets.

"Vu les problèmes croissants de mobilité, de plus en plus d’usagers se tournent vers la moto pour leurs déplacements quotidiens. Or, pour pouvoir réagir de manière adéquate en cas de situation d’urgence, les motards doivent être formés au mieux. Nous nous réjouissons d’aider la Région bruxelloise à pallier le manque de terrains d’entraînement en mettant à disposition des motards notre nouvelle piste", explique de son côté Karin Genoe.

La troisième journée bruxelloise du motard s’est déroulée ce dimanche à la Maison de la Sécurité Routière. Une centaine de participants sont venus apprendre ou redécouvrir des conseils judicieux pour rouler à moto. La période fin mars/avril est traditionnellement celle où le plus d’accidents de motards sont enregistrés. D’où l’importance de mener une journée de sensibilisation au début du printemps.