La place du Châtelain, une des places emblématiques de la commune d’Ixelles située près de l'avenue Louise, va changer de visage dans les années qui viennent.

Cette place très vivante accueille un marché tous les mercredis et de nombreux événements, mais nécessite aujourd'hui un coup de frais pour continuer à assurer ses fonctions multiples. Les racines des arbres ont détérioré la voirie, les passages pour piétons sont inexistants, les bulles à verre difficilement accessibles, les déplacements des personnes à mobilité réduite insécurisés et l’espace vert pourrait être plus valorisé.

C’est dans cette perspective qu’une grande campagne de participation citoyenne était prévue, comprenant des réunions d’informations, des ateliers de participations et même une caravane destinée à recueillir les idées et avis des visiteurs, réguliers ou non, du quartier, sans oublier les habitants et les commerçants. Mais cette campagne a dû être réinventée en raison du contexte sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 et la commune d'Ixelles a décidé d'organiser une enquête en ligne afin de sonder les riverains et les usagers du quartier sur leurs préférences pour le réaménagement de leur place. Le lien se trouve ici.

"Le réaménagement de la place du Châtelain est un grand projet urbain de cette législature. Lieu de vie, de rencontres et d’animations emblématique d’Ixelles, la place est repensée avec toutes et tous ses acteurs", affirme l'échevin des Travaux publics, Romain De Reusme (PS). "L’espace public est celui de toutes et tous. Il doit être pensé comme le lieu de la rencontre et de l’égalité"

"L'aspect participatif est très important", assure le bourgmestre Christos Doulkeridis (Ecolo) : "L’objectif est de fixer les grandes lignes du réaménagement, avant toute étude d’urbanisme, avec les différents actrices et acteurs. Repenser les espaces publics emblématiques en y développant une approche participative particulièrement aboutie est une de nos priorités."

Concrètement, l’enquête qui est en cours durera jusqu’au 5 novembre 2020. Elle permettra d’esquisser, en partie, les grandes lignes du projet d’aménagement. Le permis d’urbanisme devrait être obtenu entre 2022-2023 pour que les travaux puissent avoir lieu en 2023.