Bruxelles Mobilité

La commune a rendu son avis dans le cadre de l'enquête publique du plan Good Moove. Elle souhaite également tramifier la ligne 95, notamment rue du Trône et avenue de la Couronne.

Jeudi soir en conseil communal, le collège ixellois a brièvement débattu des propositions de la commune dans le cadre du plan Good Moove (le plan régional de Mobilité) actuellement à l'enquête publique.

La commune "salue le choix régional d'une co-élaboration du plan régional de mobilité, impliquant les parties prenantes dans la réflexion préalable et dans l'élaboration du plan", lit-on dans la note de synthèse. Elle émet néanmoins plusieurs remarques. En voici les plus saillantes.

En matière de transports publics, la majorité ixelloise rappelle que la gestion des lignes de bus 71 et 95 est "cruciale" pour la commune.

Ainsi, "en direction du centre-ville, dans le Pentagone, les terminus des lignes doivent être remis en extrémité d’itinéraire et non décentrées comme c’est le cas par exemple pour la ligne 95 qui effectue un passage par le piétonnier et remonte ensuite par la rue du Lombard, jusqu’au Parlement bruxellois". La Commune insiste également sur l’importance de prendre des mesures en faveur de l’efficacité de la ligne 71, "notamment avenue de l’Hippodrome où la mise à sens unique avec contresens bus doit être mise en oeuvre".

Ixelles souhaite encore que la Région repense la configuration du carrefour Buyl, jugée "peu convaincante suite au dernier réaménagement". Elle est par ailleurs "favorable à la tramification de la ligne 95", seule piste "à même de répondre à la demande croissante qu'elle accueille" alors qu'actuellement, cette ligne "subit encore d'importantes perturbations, en particulier dans la rue du Trône où elle ne bénéficie pas d'un site dédié".

Ixelles insiste également sur "l'importance de maintenir une liaison tramway (ligne 25) directe depuis Schaerbeek et Etterbeek vers l'arrêt ULB sans rupture de charge à Buyl" et préconise que la "création d'une nouvelle offre à hauteur du centre sportif Adeps (Forêt de Soignes) à l'occasion de la mise en oeuvre du PAD Delta-Herrmann-Debroux ne doit pas avoir pour conséquence que la ligne 8 soit scindée et une rupture de charge pénalisante créée à hauteur de Herrmann-Debroux".

Dernier souhait du collège ixellois, et non des moindres : le déménagement du dépôt de trams de l'avenue de l'Hippodrome. "Nous estimons qu'il devient nécessaire de mener une réflexion concernant le dépôt de trams situé avenue de l'Hippodrome", affirme la commune dans la note. "Son intégration dans le tissu urbain dense pose en effet question en raison des contraintes que cela impose tant pour les riverains que pour la Stib elle-même. Son déplacement devrait être envisagé."

Contactée, la Stib remarque qu'un déménagement du dépôt de trams de l'avenue de l'Hippodrome apparaît très compliqué, d'autant qu'il est idéalement situé. Pour la tramification de la ligne 95, elle est prévue dans l'accord de gouvernement. Le dossier suit donc son cours.