Les travaux de réaménagement de la place Marie-José et de l’avenue du Pesage, qui ont débuté mi-2019, arrivent aujourd’hui à leur fin. Ce projet de réaménagement a concerné les lignes de tram 8 et 25 qui passent par la place, dont les rails et les arrêts ont fait l’objet d’un renouvellement. Ce nouvel aménagement est le fruit de la collaboration entre la Stib et la commune d’Ixelles.

Les voies de tram situées le long de la place Marie-José (lignes 25 et 8) étaient usées et nécessitaient d’être remplacées. La Stib a profité de ce remplacement pour installer un tapis anti-vibratoire sous les rails et limiter ainsi les nuisances vibratoires pour les riverains.

"Par la même occasion la Stib souhaitait intervenir sur les arrêts "Marie-José", afin de les mettre aux normes d’accessibilité et proposer des arrêts fonctionnels, confortables, spatiaux et équipés de tous les mobiliers urbains nécessaires. Les arrêts Marie-José ont été réaménagés pour permettre d'accueillir les différents types de tram susceptibles de circuler sur cette ligne, et en particulier les nouveaux trams T-3000, T-4000", explique la Stib dans un communiqué.

Des nouvelles traversées piétonnes sont réalisées à proximité des arrêts pour assurer une circulation optimale des personnes à mobilité réduite (PMR). La Stib a également supprimé les voies qui formaient la boucle du terminus de la place Marie-José, boucle qui n’était plus utilisée.

Les emplacements Villo, taxi et Cambio ont été déplacés et revalorisés.

Réaménager tout l’espace public

La commune d’Ixelles a souhaité profiter des travaux de la Stib, et en particulier de la suppression des voies de tram qui contournaient la place, pour requalifier l’espace public de la place Marie-José et y améliorer les conditions de circulation des piétons et des personnes à mobilité réduite. L’idée était d’agrandir les espaces verts tout en gardant l’idée de square et d’en faire ainsi un lieu de détente et de jeux pour enfants.

© JC Guillaume

Le projet n’a pas eu d’impact sur l’aubette de tram, classée comme monument par le gouvernement en 2006. Elle est maintenue au même emplacement.

"Le projet a été dessiné par la commune, en collaboration avec les habitants et les usagers, puis, enfin, construit par la Stib. C’est une très belle collaboration qui permet d’améliorer l’espace public, de le rendre aux habitants, d’offrir une aire de jeux aux enfants et des aires de repos aux habitants. Je félicite toutes les personnes qui ont participé constructivement à ce projet", conclut Romain De Reusme (PS), échevin des Travaux Publics de la commune d’Ixelles.