Bruxelles Mobilité Un tas d’activités étaient organisées ce dimanche dans les rues de la capitale désertées par les voitures.

Sous une météo clémente, des milliers de Bruxellois ont profité de la capitale désertée par les voitures à l’occasion de la journée sans voiture, traditionnel point d’orgue de la Semaine de la Mobilité.

L’événement était cette année placé sous le thème de la qualité de l’air. "Nous constatons une baisse de 70 % des polluants liés à la circulation automobile par rapport aux autres dimanches à Bruxelles. Nous notons aussi un recul de 30 % par rapport aux autres endroits du pays", a déclaré Frans Fierens, le directeur administratif de Celine, la cellule interrégionale de l’Environnement.

À la station de mesure Arts-Loi, où la pollution de l’air est habituellement la plus importante, les mesures les plus basses de l’année, en termes de concentration de dioxyde d’azote, ont été enregistrées.

© DR

Une foule d’activités étaient organisées pour l’occasion aux quatre coins de la capitale. Ainsi, pour la huitième fois, les joggeurs ont pu user leurs baskets sur le parcours inversé des 20 km de Bruxelles. Dans le centre, face au palais royal, food trucks, brasseurs, artisans et associations se sont donné rendez-vous pour la traditionnelle fête citoyenne "Bruxelles Champêtre".

À Ixelles, la Stib a ouvert les portes de son dépôt de trams au grand public. Les curieux ont notamment pu y découvrir la nouvelle génération de véhicules prévus pour circuler à Bruxelles en 2020. Quelque 2 500 personnes ont participé à cette journée portes ouvertes.

Du côté de Uccle, une association de commerçants a tenté de battre le record du monde de la plus grande tablée du monde avec une table de 500 mètres pouvant accueillir 1 600 convives. Un objectif qui n’a toutefois pas été atteint même si la convivialité était au rendez-vous. Du côté de la rue de La Loi, aussi, un brunch a été organisé hier matin. "La journée sans voiture est traditionnellement l’occasion d’organiser des événements hors du commun. La table, dressée entre les numéros 35 et 77 de la rue de la Loi, a accueilli les estomacs vides de 10 h 30 à 12 h 00 et visait à récolter des fonds pour les organisations GoodPlanet Belgium, la Croix-Rouge et Birds Bay ", explique Emma Lemaître, du Thon Hotels, organisateur de l’évènement.

Enfin, quelques accidents ont été enregistrés entre cyclistes, dont un cycliste percuté par un scooter de la police, mais sans gravité.