Bruxelles Mobilité et la Stib, en collaboration avec la commune de Koekelberg, ont proposé il y a quelques mois aux artistes de concevoir des projets d’habillage des trémies de la station Simonis, sur l'avenue de Jette et l'avenue de la Liberté.

Les trémies sont ces rampes qui permettent aux trams de circuler entre la surface et le sous-sol. L’objectif est de valoriser ces espaces "perdus" et mieux les intégrer dans l’environnement urbain et paysager.

De nombreux artistes ont répondu présents : 33 projets ont été introduits. Après une sélection par un comité d'experts et le vote du public, riverains et usagers (4500 votes), le choix s'est porté sur les projets du collectif TAVU x LOUVES (Trémie avenue de Jette) et les artistes Aline Quertin et Rocio Alvarez (Trémie avenue de la Liberté).

L'objectif des oeuvres est d'utiliser les trémies pour les intégrer dans l'environnement et agrémenter la vue des riverains et le trajet des usagers du tram.

"La trémie étant une coupe dans le sol nous avons eu envie d'ouvrir l'imaginaire du public en lui faisant une proposition de ce qui pourrait se cacher sous le parc Elisabeth. Pour son profil gauche nous avons eu l'idée d'illustrer une galerie dans laquelle se trouve différents animaux. C'est une proposition des bêtes que nous pourrions retrouver dans le parc (avec un peu d'imagination). Les arbres qui se situent juste au-dessus participent à cette composition", expliquent Rocio Alvarez et Aline Quertain.