Bruxelles Mobilité

L'arrêt de bus situé dans la gare du Nord sera à nouveau desservi par les bus 61 et 20 de la Stib dès leur premier trajet samedi matin, annonce vendredi la porte-parole de la société de transport bruxellois.

Du côté de De Lijn, on dit attendre le feu vert de la police, mais cet arrêt devrait être à nouveau marqué au cours du week-end. La société flamande de transport avait décidé d'éviter l'arrêt de la gare du Nord début mai. Elle avançait une situation sanitaire intenable, liée à la présence de nombreux migrants. De Lijn avait dévié plusieurs lignes de bus, qui marquaient depuis l'arrêt près de la place Rogier.

La Stib, dont deux lignes s'arrêtent habituellement au niveau -1 de la gare du Nord, lui avait emboîté le pas. Les lignes n'avaient cependant pas été déviées et l'arrêt était toujours marqué à la gare du Nord, mais à l'extérieur du bâtiment.

Après que des bénévoles ont entrepris de nettoyer la gare la semaine dernière, la ministre de l'Asile et la Migration, Maggie De Block, a annoncé vendredi matin l'évacuation de la zone concernée. Les migrants qui s'y trouvaient ont été pris en charge dans des centres pour sans-abri, où ils seront suivis par Fedasil.

Dès lors, la Stib marquera à nouveau l'arrêt dans la gare du Nord dès demain matin. Chez De Lijn, on dit attendre le feu vert de la police pour regagner la gare. Cela devrait pouvoir se faire au cours du week-end. La société flamande se réjouit qu'une solution structurelle ait été trouvée.