La police de Bruxelles-Ixelles a procédé, samedi, à de multiples contrôles des automobilistes pour vérifier la nécessité de leurs déplacements en période de confinement, a indiqué en fin de journée la porte-parole de la zone de police, Ilse Van de keere.

Les policiers vérifient les documents de bord et demandent aux conducteurs et à leurs passagers les motifs de leurs déplacements. Les contrôles ont été effectués en différents points, notamment sur la petite ceinture, où treize procès-verbaux ont été dressés pour des déplacements inutiles. Les policiers ont, de plus, dressé six procès-verbaux pour quelques véhicules contrôlés sur la Schaarbeeklei, à Haren, et encore treize autres lors de contrôles sur l'avenue Franklin Roosevelt.

Un barrage avait encore été mis en place au rond-point Louise et en d'autres lieux du territoire de la zone de police. "Une de nos préoccupations est de voir pourquoi les gens se déplacent en voiture car il faut avoir des motifs spécifiques et on constate qu'il y a encore des personnes qui sont en infraction", explique Ilse Van de keere.

De plus, la police de Bruxelles-Ixelles a contrôlé la vitesse de 25.251 véhicules entre le 19 mars et vendredi. Des amendes seront envoyées à 1.128 conducteurs. "Il y a moins de voitures dans les rues et on a constaté que des gens en profitent parfois pour rouler à des vitesses abusives", commente la porte-parole de la police. Vendredi à 11h00, avenue de Vilvorde, une moto a été prise à 152 km/h sur une voie limitée à 70 km/h. Il s'agit du record de ce contrôle de vitesse. Un conducteur a également été verbalisé le jeudi 19 mars, en pleine après-midi, pour avoir roulé à 138 km/h sur l'avenue du Parc Royal à Laeken au lieu des 50 km/h réglementaires.