La Stib a développé, en concertation avec le Cawab (Collectif accessibilité Wallonie Bruxelles), une solution technique pour faciliter l’accessibilité de ses trams aux personnes à mobilité réduites, mamans en poussette, etc. "Ces bords fusibles permettent de réduire l’espace entre le tram et le quai. Associés à une rehausse des quais, cette solution permet d’améliorer l’accessibilité du réseau de tram aux personnes à mobilité réduite", explique la Stib. "Il s’agit d’un élément en caoutchouc qui est placé le long du quai, à l’endroit où celui-ci a été rehaussé pour être au même niveau que le plancher du tram. Ce bord minimise l’espace entre le quai et le véhicule et permet dès lors aux personnes en fauteuil roulant de passer dessus pour entrer et sortir du tram en toute autonomie."

Pour permettre l’accès en autonomie aux personnes en fauteuil, le dispositif développé, testé et adopté par la Stib implique à la fois une rehausse du quai quand celui-ci n’est pas à la hauteur voulue de 31 centimètres et l’installation des bords fusibles le long des quais rehaussés.

"Les voyageurs le savent, surtout les voyageurs en fauteuil roulant, l’espace entre le tram et le quai (appelé aussi 'la lacune') complique la montée et la descente du véhicule. Les lacunes (horizontale et verticale) entre le quai et le tram ne permettent pas toujours aux personnes à mobilité réduite circulant en fauteuil roulant d’accéder seules au véhicule. Cet espace peut également constituer une difficulté pour d’autres personnes: parents avec poussettes, personnes âgées, voyageurs avec un caddie, etc." La Stib entame maintenant le déploiement progressif de ce nouveau dispositif de comble-lacune sur son réseau de tram.

© STIB

Concrètement, deux cas de figure se présentent :

Les nouveaux quais sont désormais tous construits à la hauteur idéale et des bords fusibles seront installés sur toute leur longueur. Ce type d’installation sera également mis en œuvre pour les quais qui seront réaménagés ces prochaines années.

Pour les arrêts existants qui ne seront pas réaménagés entièrement à brève échéance, le quai est rehaussé localement et équipé à l’endroit de la rehausse de bords fusibles. Cette rehausse locale sera placée à hauteur de la deuxième porte des trams de type T3000/T4000/TNG (celle par laquelle on accède à l’emplacement réservé à bord) et une dalle bleue munie du symbole international d’accessibilité indiquera aux voyageurs où se positionner pour pouvoir monter en toute autonomie dans le tram.

La Stib estime pouvoir réaménager complètement la moitié des arrêts de tram dans les 10 ans qui viennent. Au cours de la même période, des interventions ponctuelles (rehausse locale et installation de bords fusibles) seront déployées sur l’autre moitié des arrêts de tram.