L’an dernier, 433,5 millions de voyages ont été réalisés sur le réseau de la Stib, dont 156,2 millions en tram. Des trams qui ont parcouru 15,86 millions de km, soit plus de 570 000 km de plus que l’année précédente (+3,7%). Bien que le nombre de km effectués par les trams soit en augmentation, le nombre d’accidents impliquant un tram a diminué de 9% l'an dernier par rapport à 2018. Il s’agit du taux d’accidents de tram le plus bas depuis 2013.

Parmi les accidents de tram enregistrés en 2019, 38 impliquaient un piéton. La diminution du nombre d’accidents de trams impliquant un piéton est constante ces dernières années : 52 accidents tram-piéton en 2016, 45 en 2017, 39 en 2018 et 38 en 2019. Quinze accidents ont par ailleurs impliqué un tram et un cycliste, ce qui correspond au chiffre enregistré en 2018 et ce, malgré une augmentation significative du nombre de cyclistes à Bruxelles.

Le nombre de personnes blessées dans les accidents de la circulation impliquant un tram (tout accident confondu) est également en baisse de 33%. Comme en 2018, la Stib n’a enregistré aucun accident mortel impliquant un tram en 2019. 

Campagne priorité tram

"C’est une excellente nouvelle qui couronne nos efforts de prévention et montre une vigilance accrue de la part des usagers faibles en particulier. Les formations données au personnel, les campagnes de sensibilisation, l’analyse faite après chaque accident, même mineur, jouent un rôle dans ces bons résultats. Mais il faut toujours rester vigilant ! Nous constatons une augmentation du nombre de cyclistes ces derniers mois, dont certains n’ont pas l’habitude de circuler en zone urbaine, où ils doivent partager la voirie avec les autres acteurs de mobilité. Ils ne se rendent pas toujours compte qu’ils peuvent ne pas être visibles du conducteur lorsqu’ils sont trop proches du véhicule. C’est ce qu’on appelle l’angle mort. Cela peut générer des risques, notamment avec les trams qui n’ont pas la même distance de freinage qu’une voiture car il s’agit de véhicules sur rails", souligne Amal Kammachi, manager risque et sécurité au tram.

C’est justement pour sensibiliser et informer tous les usagers de la route à l’importance d’être vigilant à l’approche d’un tram que la Stib lance, comme tous les ans, sa campagne priorité tram. La campagne 2020 attirera l’attention de tous sur la distance de freinage des trams. De par sa taille, son poids et le fait qu’il circule sur des rails, un tram ne freine pas comme une voiture. Il lui faut une plus grande distance de freinage avant de se mettre à l’arrêt.. D’où l’importance pour les autres usagers de la route d’en tenir compte quand ils font une manœuvre, traversent ou coupent la route d’un tram.