A partir de jeudi, le Bois de la Cambre sera rouvert partiellement à la circulation automobile dans sa partie nord, du lundi au samedi. Durant ces journées, il restera fermé dans la zone sud, entourant le lac. Le dimanche, la circulation y sera interdite partout hormis dans deux espaces dédiés au stationnement. A la rentrée, l'avenue de Diane sera mise en double sens. A terme, 80% du Bois sera réservé aux modes de circulation doux.

La Ville de Bruxelles, la commune d'Uccle et la Région bruxelloise sont parvenues à trouver un accord sur la mobilité dans le Bois de la Cambre hier lundi. Pour mémoire, la Ville de Bruxelles a fermé le Bois au trafic automobile depuis le début du confinement afin de laisser de la place aux usagers faibles dans le cadre des mesures de distanciation sociale.

Concrètement, la circulation du Bois de la Cambre passe en 'mode dimanche' tous les jours de la semaine dès demain et jusqu'en septembre. Le Bois sera fermé totalement chaque dimanche. Le parking sera autorisé uniquement avenues de Flore et de Diane.

Un changement important est également prévu pour ce jeudi : la fermeture de la sortie du Bois vers le boulevard Général Jacques, en traversant l'avenue Franklin Roosevelt. La sortie sera organisée via l'avenue Lloyd George. Les feux de circulation seront modifiés pour fluidifier le trafic.

Un accord de principe entre les deux communes permettra de mettre l'avenue de Diane en double sens, comme cela est prévu dans le plan régional Good Move. Prévu pour la rentrée de septembre, ce changement de circulation évitera aux automobilistes de devoir faire le grand tour du Bois. Il s'agit, en quelque sorte, d'un dédoublement de la chaussée de Waterloo, parallèle à l'avenue de Diane.

Avec ces aménagements, 80% du Bois de la Cambre sera interdit aux voitures dès le mois de septembre prochain et, donc, réservé aux pietons, cyclistes et autres modes de transport doux.

La Ville de Bruxelles doit encore trouver une solution pour les concessionnaires du Bois de la Cambre, tels la discothèque Les Jeux d'Hiver, le Théâtre de Poche, etc.

Pour le bourgmestre d'Uccle, Boris Dilliès (MR), "assurer aussi la circulation des gens qui travaillent et doivent utiliser une voiture est essentiel. De nombreux Ucclois retrouveront jeudi un accès vers et depuis l'avenue Louise. Cela va dans le bon sens. Tous les citoyens de la Région peuvent aussi continuer à profiter de ce poumon vert. L'équilibre entre ces deux impératifs de qualité de vie doit rester au centre de l'attention".

La ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), estime quant à elle que la concertation a permis de dégager des solutions créatives à court et moyen terme. "Je me réjouis que l'application des principes de Good Move, ait permis de trouver une solution qui améliorera la circulation entre le Sud et le Nord de la Région, ainsi que le cadre et la qualité de vie de tous les Bruxellois.

Le bourgmestre de Bruxelles a proposé à ses deux interlocuteurs précités d'adjoindre aux discussions les communes d'Ixelles et de Watermael-Boitsfort pour la suite des opérations.

© DR