Actuellement situé place Vanderkindere, le terminus du tram 7 pourrait être déplacé à la station Albert. C'est en tout cas le sens de la motion approuvée à l'unanimité par le conseil communal d'Uccle ce jeudi. A ce jour, seul le terminus pour la ligne de tram 4 est cependant prévu dans la station Albert. A défaut d’un aménagement permettant d’accueillir une troisième ligne de tram dans la station Albert, le tram 7 continuera donc à avoir son terminus à Vanderkindere. Dans ces conditions, un usager des transports en commun venant par exemple de la Bascule/Bois de la Cambre/ULB et désirant se rendre à la gare du Midi, aurait désormais deux ruptures de charge : une à Vanderkindere et une à Albert alors qu'actuellement, il n’a qu’une correspondance à l’arrêt Churchill.

Le conseil ucclois demande dès lors à la Région et la Stib d’entreprendre dans les trois mois à venir toutes les démarches requises (dépôt de demande de permis d’urbanisme, réalisation de travaux, etc.) afin de garantir le déplacement du terminus de la ligne de trams 7 à la station Albert, que ce soit par la création comme prévu d’une arrière-gare au niveau -1 de celle-ci ou par tout autre aménagement, en surface par exemple. La motion demande par ailleurs à ce que la commune soit incluse dans les réflexions sur le futur tracé du tram 7 vers Forest. Enfin, enjoint à la Région à réaliser les travaux de l'arrière-gare ou de tout autre aménagement dans la foulée des travaux actuellement en cours pour la nouvelle ligne de métro 3 afin de minimiser l’impact sur la mobilité des citoyens ucclois.

"Notre commune est régulièrement caricaturée alors que nous avons une vision équilibrée de la mobilité et que nous procédons à de nouveaux aménagements depuis plusieurs années pour promouvoir le shift modal de la voiture vers les transports en commun ou d’autres modes de déplacement sans pour autant mener une chasse à l’automobiliste. On ne peut demander à ce dernier de laisser sa voiture au garage si prendre les transports en commun ne s’avère pas plus efficace et plus rapide", indique le bourgmestre Boris Dilliès (MR).

De son côté, le cabinet de la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) assure qu'une concertation est prévue à la rentrée avec toutes les parties concernées. "Il est totalement clair que la Stib, la Région et la ministre veulent un terminus à Albert. La question est dans quelles modalités exactement. Plusieurs scénarios sont pour cela à l'étude. Une réunion d'information et de consultation citoyenne sera organisée en septembre sur la liaison tram entre Albert et le bas de Forest, permettant d'éclairer les habitants, les communes et le gouvernement sur la solution à adopter."