Lorsqu'il est totalement saturé, Bruxelles-Mobilité le ferme pour raisons de sécurité.

Depuis quelques jours, Bruxelles-Mobilité annonce la fermeture du tunnel de la Porte de Hal pour cause de... saturation. Ainsi, ce mercredi, Bruxelles-Mobilité a tweeté ceci : "Le tunnel Porte de Hal direction Midi est temporairement fermé suite à une trop grande affluence de trafic et afin d’éviter que des véhicules restent trop longtemps à l’arrêt dans le tunnel". La même infoservice a été publiée sur le compte Twitter de Bruxelles-Mobilité hier mais aussi avant-hier, le 4 février dernier, etc.

Bruxelles-Mobilité explique que ces fermetures temporaires ont lieu pour éviter les accidents. "Nous constatons parfois des comportements dangereux via nos caméras de surveillance. Des automobilistes arrivent trop vite dans la file, certains tentent même de faire demi-tour", commente la porte-parole de Bruxelles-Mobilité Camille Thiry. Ces fermetures s'opèrent toujours en collaboration avec la police. Le tunnel Porte de Hal a la particularité d'être en courbe, ce qui accentue le danger potentiel. "Pour les mêmes raisons, nous avons déjà fermé le tunnel Léopold II", poursuit Camille Thiry. Ces situations surviennent, logiquement, en heures de pointe. A ces moments de la journée, 2 000 véhicules empruntent le tunnel dans chaque sens, l'équivalent d'un volume autoroutier. "Dans ces cas-là, on parle de dosage de congestion. L'objectif est d'éviter les accidents, les collisions."

Les fermetures successives du tunnel de la Porte de Hal ces derniers jours est en réalité due au chantier du métro.