Bruxelles Mobilité

Tous les jours, à partir de 4h30 du matin, des tests de fonctionnement du système de ventilation auront lieu afin de résoudre les problèmes potentiels avant l'heure de pointe.

Le tunnel Rogier à Bruxelles a du être fermé au trafic dans les deux sens de circulation ce vendredi matin suite à des problèmes de ventilation. C'est déjà la troisième fermeture enregistrée cette semaine suite à ce problème.

"Dans le cadre de nos conditions minimales d'exploitation, si nous avons moins de 70 % de la ventilation qui fonctionne, le tunnel doit être fermé", explique Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité. "C'est surtout aux heures de pointe que les problèmes de ventilation dans les tunnels se posent car c'est à ce moment-là que le trafic est le plus dense et qu'on met la ventilation au maximum. Nous avons encore eu un véhicule en feu dans le tunnel Léopold II la semaine dernière qui montre que l'aspect ventilation est donc fondamental."

Des travaux sont en cours jusqu'à la mi mars pour résoudre les problèmes liés aux câbles d'alimentation mais suite aux différents problèmes rencontrés cette semaine, il a été décidé ce vendredi matin de prévoir des mesures d'accompagnement complémentaires. "Tous les jours, à partir de 4h30 du matin, nous allons multiplier les tests de fonctionnement pour être certain de résoudre tous les problèmes potentiels avant l'heure de pointe", ajoute Camille Thiry.

Par ailleurs, il n'y a actuellement plus de voile centrale qui sépare les deux sens de circulation du tunnel Rogier car il doit être rénové. Ce chantier spécifique se tiendra à partir du 17 juin. Le tunnel sera partiellement fermé, mais les automobilistes pourront continuer à circuler dans les deux sens de circulation mais seulement sur une seule bande. "Des travaux auront lieu au niveau de la rénovation des voiles centrales, avant la rénovation complète du tunnel dans le cadre du plan pluriannuel tunnel 2022-2023", conclut Camille Thiry.