Bruxelles Mobilité

La coopérative Urbike a lancé ses premières livraisons par vélo-cargo ce jeudi, en collaboration avec bpost, la Centrale de Soins et Services à domicile de Bruxelles, Delhaize et Multipharma.

Le dernier kilomètre est le talon d'Achille du transport de marchandises. La circulation intense et les problèmes d’accessibilité aux centres urbains rendent souvent ces livraisons difficiles et inefficaces.

Pour la majorité des transporteurs, le dernier kilomètre s’avère être proportionnellement le plus coûteux, tant économiquement qu’en termes d’impacts pour la mobilité et l’environnement. Le transport de marchandises est responsable de 25% des émissions de CO2 et de 33% des émissions de particules fines du trafic automobile à Bruxelles.

C'est dans ce contexte que la coopérative bruxelloise urbike équipe les coursiers de remorques qui peuvent facilement charger une palette ou un conteneur déchargé d'un camion, d'un bateau ou d'un train, pour ensuite assurer la livraison à vélo aux destinataires. Une phase pilote vient d'être lancée en collaboration avec bpost, la Centrale de Soins et Services à domicile (CSD), Delhaize et Multipharma.

Le coup d'envoi des premières livraisons a été donné ce jeudi matin avec les quatre clients partenaires du projet appelé BCklet. À partir de 2020, un total de 115 000 livraisons à vélo sont prévues par an et une vingtaine d'emplois locaux et durables seront créés.

"Chez bpost, nous sommes conscients que nos activités ont un impact significatif sur l'environnement. Ce test nous permet donc de concilier deux piliers stratégiques majeurs : réduire notre empreinte carbone par l'utilisation de moyens de transport respectueux de l'environnement et répondre de manière durable aux attentes de nos clients, qui envoient de plus en plus de colis", explique Koen Van Gerven, CEO de bpost.

Avec 700 repas chauds et froids livrés chaque jour au domicile de ses patients, la CSD est le plus important centre de coordination bruxellois de soins et de services à domicile. "Ce projet pilote représente pour la CSD une opportunité exceptionnelle de tester un mode de livraison alternatif, écologique et plus rapide, pour la livraison optimale des repas à nos bénéficiaires, notamment ceux du centre-ville où les réaménagements urbains ont refaçonné la mobilité", a déclaré Aurélien Doffigny, Directeur Général du Groupe CSD Bruxelles.

À l’horizon 2025, urbike estime que le déploiement à grande échelle de la solution BCklet devrait pouvoir éviter l’émission de 66.000 tonnes de CO 2 chaque année, grâce au report modal de camionnettes et de camions légers vers des vélos.