Bruxelles Mobilité

L'entreprise a installé vendredi un point de recharge sur la place du Châtelain pour faire découvrir le nouveau service et mettre en images une "Bruxelles sans voiture".

La société de trottinettes électriques partagées Dott propose désormais à ses utilisateurs de régler leur course par écochèques. L'entreprise a installé vendredi un point de recharge sur la place du Châtelain pour faire découvrir le nouveau service et mettre en images une "Bruxelles sans voiture". Pendant deux jours, les citoyens pourront charger leur compte personnel Dott sur la place ixelloise grâce à leurs écochèques. 

Ce "magasin" éphémère en plein air, soit un parterre d'herbe sur trois places de parking et un mur décoré sur le thème d'une capitale sans voiture par l'artiste gantois Musketon, se déplacera ensuite pour proposer ses services dans d'autres communes.

"L'idée, c'est de proposer un pop-up store qui s'installera chaque semaine dans un endroit différent", explique Nikos Stathapoulos, responsable management de Dott pour la Belgique. À terme, les utilisateurs devraient pouvoir alimenter leur compte directement via l'application.

"Les gens ne savent pas toujours quoi faire de leurs écochèques", poursuit-il. "La première année, on achète un frigo, la deuxième une machine-à-laver mais après? Ce partenariat avec Sodexo, Edenred et Monizze offre une utilisation intéressante."

Autre nouveauté, les voyageurs de Dott sont à présent couverts par une assurance, comprise dans le prix du trajet. Celle-ci protège l'utilisateur mais englobe également les éventuels dégâts subis par un autre véhicule endommagé lors d'un accident avec une trottinette. Elle ne couvre pas un éventuel "passager" car, rappelle M. Stathapoulos, "monter à deux sur une trottinette peut être dangereux".