Bruxelles Mobilité

Le collège échevinal de Koekelberg, commune du nord-ouest de Bruxelles, a décidé vendredi de créer une nouvelle zone piétonne dans la capitale, en l'occurrence sur le site Comenius, rue des Braves, non loin de la place Simonis.

Selon le bourgmestre Ahmed Laaouej (PS) et l'échevine de la Mobilité, Marie Bijnens (Groen), en retenant l'option de mise en piétonnier, comprenant une fermeture de la rue des Braves, la commune franchit "une nouvelle étape dans la réalisation de ses objectifs s'inscrivant dans un plan plus large de promotion de déplacements actifs pour les enfants, dans un environnement sain et en toute sécurité".

La rue des Braves à Koekelberg est déjà fermée depuis deux ans à la circulation automobile en raison des travaux du site Comenius (regroupant trois écoles, un centre culturel, une salle de sport et une bibliothèque) et de la nouvelle zone étudiante et résidentielle en cours de construction à proximité directe.

Selon le collège échevinal, cette rue qui constitue le lien entre tous ces bâtiments sera souvent utilisée par les piétons et les cyclistes. De plus, elle se termine à l'intersection très fréquentée des avenues de la Liberté et du Pantheon.

La décision ponctue les consultations participatives initiées au printemps dernier avec l'école, les parents et les résidents locaux afin de concevoir une nouvelle destination pour cette voirie.

Ce processus, ainsi que l'analyse du bureau d'études Tridee, a confirmé que la transformation en une zone piétonne rend cette zone plus sûre, plus agréable et améliore le trafic sur l'avenue du Pantheon.

Si l'on en croit l'échevine de la mobilité, plus largement, comme d'autres communes bruxelloises, Koekelberg s'est engagée sur la voie de la protection des environnements scolaires de son territoire. Cette zone piétonne est, après la rue de l'école de l'Unesco, le deuxième environnement scolaire qu'elle protège.

Avec l'aide de Bruxelles Mobilité, un processus de participation a été lancé autour de l'école Swartenbroecks afin de tester également une rue scolaire dans les prochains mois.