Quatre nouvelles rues cyclables vont voir le jour dans la commune d'Uccle l'année prochaine. Les voiries concernées sont toutes en sens unique. Il s’agit de la rue Vanderkindere, de la rue Roberts-Jones, de l’avenue Brunard et de l’avenue Montana. La rue Vanderkindere, qui compte de nombreux carrefours, est un axe repris dans le réseau vélo du Plan régional GoodMove. La Rue Robert-Jones et l’avenue Brunard figurent sur un itinéraire cyclable communal. Quant à l’avenue Montana, elle est située sur le parcours du futur RER vélo et dessert un pôle scolaire important.

Pour mémoire, une rue cyclable est une artère où le cycliste peut utiliser toute la largeur de la voie publique lorsqu’elle n’est ouverte qu’à son sens de circulation. Elle est accessible aux voitures et aux autres véhicules à moteur. La vitesse demeure identique (limitée à 30 km/h) mais les véhicules à moteur ne peuvent toutefois pas dépasser les cyclistes.

"Un vélo en plus étant souvent une voiture en moins, le principe permet donc potentiellement plus de fluidité à celles et ceux qui utilisent la voiture tout en assurant plus de sécurité aux cyclistes. Cette approche équilibrée, en ligne avec nos engagements électoraux, permet de ne pas opposer les modes de transport, on ne supprime aucune place de stationnement", explique le bourgmestre Boris Dilliès (MR).

"La mise en place de ces rues cyclables interviendra au début de l’été, des panneaux et des marquages explicites seront prévus. Un toutes-boîtes sera distribué préalablement et une évaluation sera réalisée après 6 mois, en concertation étroite avec les riverains, les commerçants et les usagers de la voirie", conclut de son côté Thibaud Wyngaard (Ecolo), échevin de la Mobilité.