On avait à l’origine annoncé l’inauguration de la passerelle Suzan Daniel pour le printemps de cette année. Ce sera finalement plus d’un an après… si tout va bien.

Beliris nous confirme que, selon le planning actuel, "les travaux devraient être finis avant le congé du bâtiment de 2022".

Le pont est pourtant déjà dressé au-dessus du Canal Bruxelles-Escaut dans l'axe du boulevard Simon Bolivar vers la rue Picard. Mais il reste à faire les consolidations et finitions, qui visiblement prennent beaucoup de temps.

"La création de la travée principale a pris plus de temps que prévu à cause de raisons techniques. C’est un chantier compliqué et très précis", explique Elien De Swaef, porte-parole de Beliris.

"Il y a également eu du retard à cause de la crise du coronavirus. Lors du lockdown, le chantier a été arrêté pendant deux mois. Depuis la reprise, les ouvriers doivent suivre les mesures sanitaires, garder des distances, travailler par petits groupes… Certains sont tombés malades et les livraisons prennent plus de temps. Il y a donc eu une certaine perte d’efficacité", détaille la porte-parole.

Le projet a débuté cet automne 2019 et s’élève à 6.750.000 euros. Ce pont sera, pour rappel, réservé aux piétons, cyclistes et aux transports publics (dont le tram), et permettra de créer une liaison directe entre la gare du Nord et le site de Tour & Taxis.

Le nom Suzan Daniel a été choisi à la suite d’un sondage lancé par Beliris : il s’agit d’un hommage à cette initiatrice du mouvement LGBT, née à Bruxelles en 1918.

© Zoo Beliris