Les pistes de l'aéroport sont opérationnelles. "Elles sont restées ouvertes, même pendant les chutes de neige de lundi matin", a précisé Mme Chioua Lekhli.

Les retards sont en partie dus au dégivrage des avions avant qu'ils ne puissent décoller. Les opérations sur le tarmac ont également tendance à être moins faciles en raison du froid.

La porte-parole de l'aéroport souligne qu'il y a aussi parfois des retards à l'enregistrement en raison du grand nombre de documents à vérifier: résultats de tests, déclarations sur l'honneur, etc.