Suite à l’effondrement d’un pan de murs survenu en intérieur d’îlot rue du Vallon, le bourgmestre Emir Kir a immédiatement donné l’ordre d’arrêter le chantier et a convoqué l’entreprise responsable de ce chantier. La société M.E.A. a été auditionnée ce mardi par le bourgmestre, de grosses défaillances par rapport au cahier des charges imposé par la commune ont été constatées. 

Aucune réponse n’a été apportée aux questions techniques liées à la sécurisation des lieux.

Par conséquent, le bourgmestre a décidé, d’une part, de prendre un arrêté de suspension du chantier à l’exception des travaux de stabilisation et d’autre part, de désigner en urgence un expert indépendant chargé de réaliser une étude de stabilité des sols et des bâtiments adjacents au sinistre.

Le bourgmestre attend les conclusions de cette expertise avant d’établir un nouveau cahier des charges à l’attention de l’entreprise.

"Aucune mesure efficiente n’a été entreprise depuis le sinistre malgré les demandes répétées de la commune. La commune souhaite obtenir toutes les garanties relatives à la stabilité du terrain et des biens. Un expert indépendant désigné par la commune est actuellement en train d’effectuer une analyse de la situation sur base de laquelle de nouvelles mesures seront décidées", précise Emir Kir, qui a entretemps rencontré les voisins inquiets de ce chantier.

Un avis d’informations aux habitants sera distribué sous peu en vue de les aider dans leurs démarches avec les assurances suite à ce sinistre.