Bruxelles Mobilité

La Stib relance sa campagne annuelle de prévention avec le slogan "Même si vous ne l’entendez pas, le tram est là. Soyez attentif, le tram a toujours priorité."

Même s’il y a de plus en plus de trams qui circulent et se croisent dans les rues de Bruxelles, le nombre d’accidents impliquant un tram, un piéton et un cycliste est en diminution. Une bonne nouvelle pour la sécurité routière, qui n’enlève rien à l’importance de rester attentif à l’approche d’une ligne de tram. C’est pourquoi la Stib relance sa campagne annuelle de prévention avec le slogan "Même si vous ne l’entendez pas, le tram est là. Soyez attentif, le tram a toujours priorité."

Le nombre d’accidents impliquant un tram et un cycliste a diminué de 11,7% entre 2017 et 2018, en passant de 17 à 15. En ce qui concerne les accidents impliquant un tram et un piéton, il y en a eu 39 l’an dernier, contre 45 en 2017, soit une diminution de 13,3%. Il n’y a eu aucun accident mortel impliquant un tram en 2018.

"Ces chiffres sont d’autant plus encourageants que le nombre de kilomètres parcourus et la fréquentation du réseau tram sont en augmentation. Prolongement de la ligne de tram 94, devenue la ligne 8. Mise en service de la toute nouvelle ligne de tram 9. Le réseau de tram de la Stib a fortement évolué en 2018 et enregistré 165,5 millions de voyages, contre 150,8 millions en 2017 (+9,7%). Ensemble, les trams ont parcouru plus de 15,285 millions de km, contre 15,149 millions en 2017 (+1%)", explique la société publique dans un communiqué de presse.

Comme chaque année, une campagne destinée à informer et sensibiliser tous les usagers de la route est lancée par la Stib. Elle s’adresse non seulement aux piétons et cyclistes mais aussi aux utilisateurs des nouveaux moyens de micro-mobilité (trottinettes, monoroues etc.).

Des usagers qui n’ont pas toujours conscience des risques encourus s’ils ne respectent pas la règle de priorité accordée au tram ou ne sont pas attentifs quand ils approchent ou traversent une ligne de tram (et de bus également). "Risque de perte d’équilibre et de chute alors qu’ils longent les rails, méconnaissance des distances de freinage plus longues pour un véhicule sur rail, écouteurs ou smartphones qui détournent l’attention et ont pour conséquence qu’ils n’entendent et ne voient pas le tram arriver… Tous ces exemples viennent montrer combien il est important de continuer à informer et sensibiliser tout le monde afin de réduire encore le nombre d’accidents", insiste Amal Kammachi, Risk & Safety manager au tram.

La nouvelle campagne de sensibilisation de la Stib débute le 15 octobre. Affichage, spots radio, informations sur les médias sociaux, marquages au sol, distribution de flyers informatifs sur le terrain… viendront rappeler à tous et toutes que "même si vous ne l’entendez pas, le tram est là. Soyez attentif, le tram a toujours priorité". Une nouvelle occasion d’attirer l’attention alors que l’automne, période plus sensible pour les trams avec la chute des feuilles (qui rendent les rails plus glissants) et la baisse de la luminosité, est à nos portes.