A chaque suppression de ligne, les passionnés lui rendent un dernier hommage...

A chaque restructuration du réseau de la Stib ou à chaque modification de numéros de lignes, une petite cérémonie non-officielle organisée par les passionnés se déroule lors du dernier trajet de la ligne disparue, souvent de nuit aux environs de minuit.

© DR

Ainsi ce dimanche, le 84 sera supprimé et laissera la place au 83. Une petite cérémonie avec couronne mortuaire, plaque commémorative et parcours du dernier 84 se fera dimanche soir lors du dernier trajet normal d'un 84 entre la gare de Berchem et le Heysel. Le lendemain c'est le nouveau 83 qui reprendra cet itinéraire.

Les derniers enterrements furent les bus 22 et 15.

Au niveau des trams, les passionnés se souviendront d'une même nuit au cours de laquelle quatre lignes de tram furent supprimées en même temps (18, 52, 90, 91 ) ce qui donna l'occasion d'un contre-la-montre de nuit pour prendre en photo les derniers départs.

"Ces amateurs de transports en commun, par leur formidable documentation et les nombreuses photos dont ils disposent, sont utiles car ils témoignent du passé archéologique et industriel de la Belgique et de Bruxelles dans les transports en commun, et leurs photos permettent de visualiser l'évolution urbanistique de Bruxelles," confie l'un des passionnés.