Le gouvernement bruxellois a présenté son projet de tarification kilométrique intelligente ce midi. Dans un effort de pédagogie, il a réalisé plusieurs simulations. En voici quelques-unes. Elles expliquent très clairement qui paiera et combien.

Ces simulations ont été calculées sur 200 jours de travail par an, dont seuls 80 % sont pris en compte selon la réduction Pareto (règle 20/80 en raison du télétravail, des maladies, des formations, des grèves, du travail en déplacement, etc.). Les calculs tiennent compte de journées de 7,5 heures. Les simulations se basent sur les tarifs selon les chevaux fiscaux des véhicules. Les simulations prennent aussi en compte le fait que le week-end et le soir (après 19 h), les tarifs de Smartmove sont gratuits.

Rappelons qu'il s'agit de simulations. Le plan Smartmove du gouvernement bruxellois passera par une concertation avec les deux régions wallonne et flamande avant d'être définitivement mis en pratique.

Nadine, pensionnée roulant en Nissan Micra, 5 chevaux fiscaux, 66 kW.

Elle réside à Laeken et utilise sa voiture quatre fois par semaine, c’est-à-dire 200 jours par an.

Le mardi, elle va voir sa sœur Alice à Vilvorde (3 km x 2 x 50 jours = 300 km en heures creuses en région bruxelloise), le jeudi, elle va chez le kiné à Schaerbeek et puis elle boit un café avec son amie Judith (2,5 km x 2 x 50 jours = 250 km en heures creuses), le samedi, elle va faire ses courses au Basilix en voiture (5 km x 2 x 50 jours = 500 km en week-end - gratuit), le dimanche, elle prend sa voiture pour aller déjeuner avec sa fille Elisa à Ixelles (7,5 km x 2 x 50 jours = 750 km en week-end - gratuit).

En tant que résidente bruxelloise, elle économisera 105,07 euros de taxe de circulation annuelle suite à l’instauration de Smartmove. Le coût annuel de Smartmove pour elle sera de 44 euros. En plus de gagner du temps et une meilleure qualité de l’air, Nadine économisera donc 61,7 euros. Elle a aussi payé 61,5 euros de taxe de mise en circulation pour sa nouvelle Nissan Micra. Cette taxe, que l’on paie lors de l’achat d’un véhicule, sera également supprimée avec l'introduction de Smartmove. Pour info, 3,72 % des véhicules sont égaux ou en dessous de 5 chevaux fiscaux.

Arman est web designer et il roule en Ford Focus, 9 ch fiscaux, 110 kW.

Il vit à Anderlecht et travaille à Ixelles. C’est un papa super impliqué. Il utilise sa voiture presque tous les jours.

Il va travailler chaque jour en voiture à Ixelles. (7,5 km x 2 x 200 jours = 3 000 km annuellement en heures de pointe). Deux fois par semaine, en fin de journée, il dépose ses fils, Garen et Aram, au foot à Jette (4 x 2 x 100 = 800 km annuellement en RBC en heures creuses). Le week-end, il fait ses courses et conduit ses fils à leurs activités respectives. Il va aussi souvent souper chez des amis (2 100 km annuellement en week-end - gratuit). Enfin, l’été, il part toujours avec sa famille, en voiture, dans le sud. (2 500 km annuellement trajet de vacances)

Actuellement, il paie une taxe de circulation annuelle de 292,38 euros. Avec l’introduction de Smartmove, la taxe de circulation sera remplacée par un tarif kilométrique intelligent de 704 euros/an, soit environ 4,4 euros par jour. Si, chaque semaine, Arman fait un jour de télétravail et va un jour au bureau à vélo, il ne roule plus 200 jours par an mais bien 120. Il payera 448 EUR/an.

Arman a payé 867 euros de taxe de mise en circulation (TMC) pour sa Ford Focus. Pour ce type de véhicule, elle sera supprimée avec l’introduction de Smartmove.

Anil est infirmière de nuit, elle roule en Volkswagen Golf Variant, 7 chevaux fiscaux, 85 kW.

Elle habite à Forest et travaille au CHU Brugman, à Jette. Pour se rendre au travail, elle parcourt 14,5 km le soir et la nuit en Région bruxelloise (14,5 x 2 x 200 jours = 5 800 km par an). Le samedi, elle va souvent flâner avec des amis au bois de la Cambre (572 km par an – samedi gratuit) et le dimanche elle va passer la journée chez sa sœur Vejan à Wemmel (1 810 km par an – dimanche gratuit). Elle effectue donc ses trajets uniquement en dehors des heures de pointe et pendant le week-end.

Avant SmartMove, elle payait une taxe de circulation annuelle de 198,4 euros. Avec SmartMove pour elle, ce sera gratuit. Anil a aussi payé 123 euros de taxe de mise en circulation pour sa nouvelle Volkswagen Golf. Pour ce type de véhicule, elle sera supprimée lors de la mise en place de SmartMove.

Mathias est comptable et roule en BMW 316d, 11 ch fiscaux, 85 kW. Il roule également à moto.

Il est célibataire et vit à Uccle. Il travaille dans le centre de Bruxelles, il adore aller au restaurant le soir et parcourt environ 20 km par jour en Région bruxelloise aux heures de pointe (4 000 km par an). Il profite souvent de ses week-ends pour rendre visite à ses cousins à Boitsfort et à Auderghem avec sa moto (Ducati Monster 1200 S) (750 km par an). Avant Smartmove, il payait 439,56 euros par an de taxe de circulation pour sa voiture et 59,53 euros pour la moto. Avec l’introduction de Smartmove, ces deux taxes seront supprimées pour les véhicules de ce type, et il payera une contribution kilométrique intelligente de 960 euros/an, soit environ 5,3 euros par jour.

Mathias a aussi payé 495 euros de taxe de mise en circulation pour sa nouvelle BMW, elle sera supprimée avec l'introduction de Smartmove, s’il achète une nouvelle voiture de cette catégorie.

Bert est consultant, il roule dans une voiture de leasing haut de gamme (Audi A8 50 TDI Quattro, 15 ch fiscaux, 210 kW).

Il vit à Gand et travaille dans le centre de Bruxelles. Il parcourt 20 km/jour en Région bruxelloise pendant les heures de pointe pour se rendre au travail (10 km x 2 x 200 jours = 4 000 km dans la RBC). Un samedi par mois, Bert vient aussi à Bruxelles pour découvrir de nouveaux restaurants avec son épouse. Il en profite toujours pour visiter une belle exposition et pour retrouver ses amis bruxellois plus tard dans la soirée (360 km dans la RBC pendant le week-end - gratuit).

Il paie une taxe de circulation annuelle en Flandre de 842,69 euros. Avec l’instauration de SmartMove, il paiera en plus une contribution kilométrique intelligente de 1 600 euros par an, soit environ 10 euros par jour. Actuellement, il consacre environ 411 heures par an aux déplacements entre son domicile et son lieu de travail, soit un total d’environ 55 jours de travail par an !

Par ailleurs, ce cadre paye 4 957 euros de taxe de mise en circulation.

Imad vit à Kappelen (province d’Anvers), il roule en Mercedes-Benz GLC-Klasse GLC 250 4MATIC, 11 chevaux fiscaux.

Une fois par semaine, il se rend à Ixelles pour voir ses deux enfants, Naïm et Hanane, qui sont en kot, près de l’université. Avant, Imad venait à Bruxelles après sa journée de travail, en pleine heure de pointe.

Avec SmartMove, Imad a décidé de changer ses habitudes et de venir le week-end, le samedi ou le dimanche. Avec Smartmove, c’est gratuit. Toutefois, s’il a envie de se rendre à Bruxelles un jour de semaine, entre 7 et 19h, il devra prendre un pass journalier à 6 euros. Il continuera à payer ses taxes voiture en Flandre.

Lorie est fleuriste indépendante, elle vit à Havelange, en province de Namur et roule en Peugeot Expert 2.0HDI, 10 chevaux fiscaux.

En plus du long trajet vers Bruxelles, Lorie parcourt en moyenne 30 km par jour sur l’ensemble de la Région bruxelloise, aux heures de pointe du matin et du soir. (30 km x 200 jours = 6 000 km/an dans la RBC).

Elle paie une taxe de circulation annuelle de 148,76 euros, mais pas de taxe de mise en circulation. Avec l’instauration de Smartmove, elle paiera également une contribution kilométrique intelligente supplémentaire de 1 200 euros par an, soit environ 7,5 euros par jour. Elle fait actuellement environ 747 heures de trajet domicile-lieu de travail par an dont près de 300 heures dans les embouteillages, ce qui rend ses déplacements particulièrement pénibles.