Le 2 août dernier, un violent accident est survenu à Uccle au croisement de l’avenue Jean et Pierre Carsoel et de la chaussée de Saint-Job. Un bus de la ligne 60 a percuté sur le passage piéton une dame qui traversait et qui s’est retrouvée grièvement blessée.

Ce mardi matin, ce tragique incident était à l’ordre du jour du parlement bruxellois. La députée régionale Leila Agic (PS) a rappelé que "cet endroit a déjà fait l’objet d’un accident mortel par le passé" et a soulevé la problématique de la visibilité du carrefour.

Visiblement, des mesures vont être prises dans un futur proche. La ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) assure qu’"à la suite de cet accident, la STIB a immédiatement pris contact avec la commune d’Uccle afin d’analyser avec ses services compétents les aménagements pouvant être réalisés rapidement afin d’adapter les lieux et de réduire les risques de survenance d’un accident similaire à l’avenir".

Plusieurs plans d’adaptation de la configuration du carrefour ont été proposés par la Stib, et validés par la commune d’Uccle. "La STIB vient de recevoir l’autorisation de réaliser les travaux durant la semaine de Toussaint", explique la ministre écologiste. Ces travaux ont pour objectif de "réduire la longueur des traversées piétonnes et de positionner le bus de manière plus perpendiculaire au passage pour piétons lorsque le véhicule le franchit".

© Google Street View