La ligne de bus 88 (UZ Brussel – De Brouckère) suivait jusqu’à présent un itinéraire de déviation sur le territoire de Jette, via l’avenue Henri Liebrecht et la rue de l’Abbaye de Dieleghem. Ces deux artères étaient cependant déjà desservies par la ligne de bus 13. Un rééquilibrage des lignes de transport public dans ce quartier de Jette s’avérait donc nécessaire, comme inscrit dans le Plan Directeur Bus de la Stib.

Grâce à ce nouvel itinéraire du bus 88, les habitants des quartiers nord de Jette sont à nouveau mieux connectés avec le reste de la commune. Ils disposent d’une liaison directe pour se rendre à l’UZ Brussel, à l’hôpital Huderf/Brugmann, aux infrastructures sportives du Heymbosch, à la gare de Jette mais aussi à la place Bockstael, à la gare du Nord et dans le cœur historique de Bruxelles. Dans l’avenue Van Engeland, un nouvel arrêt de bus, baptisé Boule et Bill, a été créé, à côté du rond-point éponyme. Il sera accessible aux personnes à mobilité réduite et malvoyantes.

"Cette modification de la ligne du 88 était attendue de longue haleine par les habitant(e)s du haut de Jette, mais aussi par de nombreux Bruxellois(e)s qui peuvent désormais rejoindre plus facilement les grands hôpitaux du Nord-Ouest. Pour toutes ces personnes, il s'agit là d'une alternative supplémentaire à la voiture, ce dont je ne peux évidemment que me réjouir. En ce sens, la STIB joue là pleinement son rôle de service public", souligne Hervé Doyen (CDH), bourgmestre de Jette.

Une phase de test

Afin d’assurer le passage et le croisement aisé des bus dans les avenues du Heymbosch et Van Engeland, des travaux ont été réalisés dans le courant de cet été (reprofilage de trottoirs, relocalisation de zones de stationnement, installation de ralentisseurs du trafic, sécurisation des cheminements piétons et cyclistes, mise aux normes PMR des traversées piétonnes, etc.) Il s’agit d’un aménagement provisoire que la Stib va tester et évaluer, en concertation avec la commune de Jette.

Une demande de permis d’urbanisme pour un aménagement définitif sera ensuite introduite par la Stib dans le courant de l’année, sur base d’une concertation avec l’administration communale et les riverains. Cet aménagement définitif du tracé tiendra compte de la vitesse commerciale des bus, du confort et de la sécurité des piétons et des cyclistes, de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et malvoyantes, ainsi que de la qualité paysagère et arborée de l’avenue du Heymbosch, notamment.