Depuis le 1er septembre, la vitesse sur le ring de Bruxelles est limitée à 100 km/h. Cette réduction de vitesse a fait l'objet d'une salve de question en commission Mobilité du parlement bruxellois ce mardi matin.

Le député Marc Loewenstein (Défi) a notamment voulu savoir pourquoi il a été décidé de limiter la vitesse à 100km/h les tronçons bruxellois et flamands du Ring de Bruxelles plutôt que d’y installer un système de vitesse adaptée.

Dans sa réponse, la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt a affirmé qu'une portion du ring pourrait être équipée d'un radar-tronçon. Il s'agit du virage de Forest, où la vitesse reste limitée à 90 km/h. "Les discussions avec la Région flamande sont en cours", a affirmé la ministre. "Le virage de Forest est listé parmi les zones sur lesquelles un radar tronçon pourrait être placé. La priorité a été mise sur trois autres lieux (Quai de Mariemont, quai Demets et Avenue Bordet) pour les prochaines semaines, d’autres zones suivront par la suite."

"Le ralentissement de la vitesse sur le ring à 100 km/h est d'abord bon pour la sécurité routière, évidemment. On le sait, si la vitesse n'est pas toujours la cause des accidents, elle en est toujours un facteur aggravant. C'est aussi bon pour la qualité de l'air. Les études montrent que la différence en termes d'émission de CO2 entre 100 km/h et 120 km est importante", explique la ministre. "C'est aussi bon pour la fluidité du ring, c'est un peu contre-intuitif mais les accélérations et ralentissements, donc les effets d'accordéons créent de la congestion. Donc en encourageant les personnes à rouler à vitesse plus constante, on aide la fluidité. Et enfin, la diminution de la vitesse va aussi diminuer le bruit qui vient du ring. Bref, que des bonnes nouvelles pour le Bruxellois ! "

Afin de faire respecter la limitation, les contrôles de vitesse vont être intensifiés. "Des contacts ont été pris avec la Police de la route afin d’organiser les contrôles avec le lidar sur les portions bruxelloises du ring qui sont passées à 100 km/h. Le lidar continue par ailleurs à être régulièrement placé dans le virage de Forest qui reste, vu sa configuration à 90km/h. Les contrôles sont modulés en fonction des capacités de traitement. N’oubliez pas que nous sommes en train d’augmenter cette capacité avec notre Centre régional de traitement des infractions (CRT) en Région bruxelloise", ajoute-t-elle.

En revanche, sur la question de l’élargissement du Ring, le gouvernement bruxellois reste convaincu qu'un élargissement du Ring n'est pas la solution aux défis de la mobilité à Bruxelles. "Bruxelles mobilité est régulièrement en contact avec la Werkvenootschap au sujet du Ring ‘Nord’. La Région flamande n'a pas encore pris position, les études sont toujours en cours, ainsi que les concertations entre Bruxelles Mobilité et la Werkvennootschap", précise Elke Van den Brandt.